Afrique de l’Ouest, Pays, Togo

Togo: processus de réconciliation, lancement des réparations pour les victimes

awaUne partie des victimes, soit 2.475, des troubles sociopolitiques et des violences de l’année 2005 au Togo vont être indemnisées dans les jours et semaines à venir. Ce sera la première étape d’indemnisation progressive des dommages subis par les uns et les autres.

En prélude à cette opération, le Premier ministre togolais, Komi Sélom Klassou, a lancé le vendredi 24 mars à Lomé la seconde phase de la mission du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN).

Le Premier ministre a exprimé sa marque de compassion à l’endroit de ceux qui sont marqués de séquelles indélébiles de cette époque et réitéré la volonté du gouvernement togolais et son engagement à doter le HCRRUN des moyens nécessaires pour la réussite de sa mission.

En vue d’indemniser les victimes répertoriées, le gouvernement a mis à la disposition du HCRRUN une somme de 2 milliards de F Cfa pour 2.475 victimes des crises pré et post électorales de 2005. Pour cette opération, le HCRRUN procèdera graduellement à l’indemnisation des victimes lesquelles sont en autres les victimes directes, les proches parents, les personnes à charge ou tout autre personne ou groupe de personnes ayant un lien direct avec les victimes recensées par la Commission Vérité, Justice et Réconciliation (CVJR).

Pour Awa Nana, les réparations sont « individuelles que collectives, directes que indirectes, matérielles que d’ordre pécunier, scolaire, mais

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.