A la Une

Décès de Laurent Sadoux : l’Afrique pleure un journaliste hors pair

Laurent SadouxLa disparition du présentateur attitré d’ »Afrique Midi » sur RFI, le journaliste Laurent Sadoux, a plongé jeudi 30 mars 2016, des millions d’Africains dans une tristesse sans précédent. Les inconditionnels auditeurs de cette radio pleurent cette grande voix qui racontait l’information comme une conversation, décédé à Paris des suites d’une longue maladie à l’âge de 51 ans.

« Prenez soin de vous. Chaque jour est une vie. Travaillons à la beauté des choses » ! Ce sont des mots du chanteur franco-libanais Louis Chedid que Laurent Sadoux a popularisés dans toute l’Afrique francophone via les antennes de RFI.

Des hommages vibrants se poursuivent à l’échelle planétaire notamment en Afrique francophone à travers des émissions spéciales TV et radio, des témoignages mais aussi dans les « Club RFI », installés sur tout le continent.

Voici un bref aperçu de ce présentateur historique qui a été pendant plus de quinze ans aux manettes d’« Afrique Midi » sur RFI. Un portrait réalisé par nos confrères d’Afriquinfos.

Laurent Sadoux, communicateur affable haut comme deux pommes, est rentré à 18 ans à RFI. Il totalisait à sa mort 30 ans d’expériences professionnelles. Pendant 15 ans, il a présenté «Afrique Midi» sur RFI et a dû quitter l’antenne il y a un an et demi pour des raisons sanitaires. Très célèbre auprès des auditeurs africains de cette Radio française, Laurent Sadoux était un grand passionné de littérature en général. Il disposait d’une collection d’au moins 3000 ouvrages! Il collectionnait surtout des pléiades, et vouait une immense admiration aux compositeurs classiques.

Acteur de théâtre à un moment de sa vie, il rendait vivant ses proses journalistiques devant le micro, à la manière d’un comédien. Très rigoureux, tatillon sur les moindres détails de ses présentations radiophoniques, Laurent Sadoux était un grand passionné de la radio en général. Il y a été attiré très précisément par la magie des ondes! Rentré à RFI comme présentateur, Laurent S. deviendra très vite journaliste.

Très aimé des auditeurs et de ses collègues, Laurent Sadoux avait pris la place d’Edmond Sadaka au micro d’« Afrique Midi ». Laurent Sadoux, c’était aussi un journaliste qui avait peur des avions, et donc voyageait très rarement. Une tare qui l’avait davantage soudé à «Afrique Midi» et en avait fait une star, une grosse star vocale, dans toute l’Afrique, surtout dans l’Afrique francophone. A n’en point douter, les échos sonores de la langoureuse voix de Laurent Sadoux vont encore résonner pendant longtemps dans les oreilles de millions d’auditeurs de RFI, principalement en Afrique.

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *