A la Une, Maghreb, Maroc, Pays

L’histoire émouvante d’Omar, 11 ans, élu personnalité web de l’année au Maroc (vidéo)

chefomarOmar Archane n’a que onze ans. Atteint d’une dystrophie musculaire, une maladie qui affaiblit progressivement ses muscles, ce bonhomme a décidé de ne pas s’appesantir sur son sort. Bien au contraire, il se donne des forces d’avancer, mais surtout de donner de la joie autour de lui en s’appuyant sur ce qu’il sait le mieux faire : la cuisine et le développement personnel.

C’est donc sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook où il compte quelque 75 000 abonnés et sur YouTube que ce petit chef cuisinier met son plan à exécution en distillant chaque jour des messages d’espoir et des recettes de cuisine qu’il publie régulièrement. L’ingrédient magique selon lui pour réussir ces plats, “le sourire”.

Le sourire, c’est bien ce qu’Omar tente de garder tous les jours dans un coin du visage malgré les difficiles expériences de la vie par lesquelles il est passé. Lui qui a failli être privé d‘école en raison de son handicap qui l’empêche de marcher. Aujourd’hui heureusement, il a été accepté dans une école américaine où il fait la classe de CM2. Certes encore loin de ses rêves de devenir chef cuisinier et manager de foot, mais Omar garde son optimisme d’autant que les sentiers de la réussite semblent s’ouvrir à lui.

Après plusieurs rencontres fort intéressantes, notamment avec l’ancien ambassadeur américain à Rabat en 2016 et Guillaume Gomez, le chef cuisinier du président français, François Hollande, une consécration lui a été faite.

Dimanche 2 avril, il a été désigné par des milliers d’internautes personnalité la plus inspirante de l’année aux Maroc web awards (MWA), une compétition mise sur pied depuis 2007 par l’agence de communication Synergie Media.

Comme ses nombreux followers, son histoire a également séduit l’agence de communication qui dit avoir été frappée par un “coup de foudre” après avoir pris connaissance du parcours d’Omar. Un parcours fait de défis et parfois même de moqueries quant à son handicap. Mais Omar a appris à relativiser. Comme il le dit sur sa page Facebook, “Je ne suis pas différent de vous, je suis différent comme vous”.

Source:fr.africanews.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *