Afrique Centrale, Cameroun, Pays

Cameroun: audition des encadreurs des Lions indomptables après le spectacle au  Minsep

Lions indomptablesAprès avoir passé une bonne partie de la journée d’hier mardi 04 avril 2017 dans les locaux du Ministère des sports et de l’éducation physique, certains encadreurs de l’équipe nationale ont terminé la soirée dans les locaux de la Police judiciaire à Yaoundé où ils ont été aussi entendus sur le scandale survenu dans la tanière des Lions indomptables lors du regroupement du mois de mars dernier à Bruxelles.

Si c’est dans un contexte spectaculaire que les responsables de la Fédération camerounaise de football et les encadreurs des Lions indomptables de football ont été auditionnés pendant plusieurs heures hier mardi 04 avril 2017 au Ministère des sports à Yaoundé par les hauts gradés de la police et de la gendarmerie, c’est sans tambour ni trompette que l’enquête ouverte par le gouvernement sur le scandale de Bruxelles a commencé dans la même journée d’hier à la Police judiciaire de Yaoundé.

« Quand les membres du staff technique et administratif des Lions sont partis du Ministère des sports, ils se sont rendus à la Pj où ils ont été entendus jusqu’à tard hier soir. Les gens pensent qu’on est en train de blaguer mais, ils seront surpris. Le Chef de l’Etat a demandé que les coupables soient sévèrement sanctionnés », indique une source au bureau du Premier ministre, chef du Gouvernement. Le but de ces auditions est de trouver les causes du scandale de Bruxelles et d’établir les responsabilités.

Rappelons qu’en stage bloqué en Belgique entre le 18 et 29 mars 2017, les Lions indomptables s’étaient vus refouler à l’entrée du restaurant de leur hôtel le mardi 28 mars par le personnel pour une affaire de facture impayée. Une grosse humiliation qui a considérablement terni l’image du Cameroun. Le sommet de l’Etat aurait donc exigé des sanctions contre les auteurs de ce que la presse nationale a vite faite de rebaptiser Bruxellesgate.

Source:www.cameroon-info.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *