A la Une, Sports, Togo

Raouf Akanga: l’espoir de toute une nation

 

RaoufIl est jeune, il sprinte et à seulement 23 ans, Raouf Akanga fait partie d’une nouvelle génération de coureurs qui sont en train de ressusciter le cyclisme togolais. C’est à Kpalimé à une centaine de kilomètres au nord-est de Lomé que nous avons rencontré le jeune professionnel. Né dans une famille où l’usage du vélo est inscrit dans les habitudes, Raouf Akanga a très vite développé un intérêt pour la petite reine.

Son talent éclate aux yeux du public en novembre 2011 lorsqu’il remporte contre toute attente sa première course.

Repéré ensuite par la Fédération togolaise de cyclisme Raouf Akanga intègre la sélection nationale et est sélectionné en 2012 pour le Tour du Togo. Sa carrière est lancée.

Sauf qu’en 2016, le jeune homme vit une mésaventure. Lâché par son vélo à quelques kilomètres de l’arrivée de la dernière étape de la compétition, Il perd son maillot jaune sur le Tour du Bénin. Un cuisant échec qu’il affronte difficilement. Sa mésaventure fait le tour de la toile et de bonnes volontés le contactent pour lui offrir un vélo et un stage d’un mois en France.

En attendant, le numéro 1 de la discipline au Togo s’investit également dans la formation de jeunes coureurs grâce à son association Kpalimé Cycling Project. Une équipe féminine a d’ailleurs été lancée depuis près d’un an.

Avec la formation de nouvelles pépites, Raouf Akanga compte redorer le blason du cyclisme togolais. Pour le compte de la 26e édition du tour du Togo qui se déroule du 11 au 16 avril, Raouf et ses coéquipiers de la sélection se sont bien entraînés durant leur mise au vert. Objectif, représenter  dignement le Togo, gagner des étapes et bien se positionner au classement général.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *