Le Cameroun rejoint le Cartel des producteurs africains de diamants

84 total views, 6 views today

diamant_bleuL’intégration du Cameroun dans « Le Cartel Des Producteurs Africains de Diamants » est l’une des grandes résolutions de la 5ème session du conseil des ministres de cette association qui s’est tenue les 4 et 5 avril 2017 à Conakry en Guinée.

L’Association des pays africains producteurs de diamants (ADPA), une organisation qui regroupe 19 pays membres producteurs de diamants et qui a pour but l’intégration économique et la coopération pour la mise en œuvre des stratégies et politiques de développement du secteur diamantifère au plan continental.

À l’occasion de la 5ème session du conseil des ministres de l’ADPA qu’a abritée Conakry, la capitale de la Guinée du 4 au 5 avril 2017, le pays a été admis  solennellement comme pays producteur de Diamant.

C’est le fruit des efforts consentis par le Cameroun dans l’amélioration de la gouvernance des industries extractives. Le 17 octobre 2013, Le Cameroun a été admis à l’Initiative pour la transparence des Industries Extractive (Itie).

En août 2012, le pays avait déjà rejoint le Processus de Kimberley qui certifie l’origine des diamants bruts et fait la chasse aux «diamants de sang» issus des conflits armés.

Cette admission, avait alors indiqué le gouvernement, constituait «un pas de plus dans la transparence des industries extractives qui devient ainsi une activité formelle».

Selon le secrétariat permanent local du Processus de Kimberly, le Trésor public du pays a, en 2015, encaissé 73,4 millions FCFA sous forme de taxes diverses, la production s’étant pour sa part élevée à 6000 carats, soit deux fois plus que l’année d’avant.

Source:www.lebledparle.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

One thought on “Le Cameroun rejoint le Cartel des producteurs africains de diamants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.