Affaires, Afrique Australe, Afrique du Sud, Pays

Afrique du Sud : les perspectives économiques

View from Ponte Tower unto the skyline of Johannesburg.Avec une population de plus de 55 millions de personnes, l’Afrique du Sud possède l‘économie la plus développée d’Afrique.

Des politiques judicieuses ont propulsé l’Afrique du Sud au rang d’ acteur clé dans le paysage économique mondial, ce qui en fait le seul État africain membre des pays du G-20.

Mais la récente conjoncture dans l‘économie mondiale a ralenti la croissance du pays. Le gouvernement sud-africain a exploré de nouvelles voies pour la croissance.

Kingley Makhubela est le PDG de Brand South Africa :

Nous avons assisté à l’ injection d‘énormes capitaux dans l’industrie automobile dans ce pays. Nous avons assisté à une bonne croissance. L’autre source de croissance qui présente un bon potentiel c’est l‘économie océanique. Souvenez-vous que l‘économie océanique est un secteur pour lequel nous n’avons jamais consacré beaucoup de ressources. Maintenant, il existe une stratégie gouvernementale claire pour revitaliser et réellement s’intégrer dans l‘économie océanique et nous commençons à voir de bons résultats.

Le marché financier sud-africain est le plus développé sur le continent et reconnu à l‘échelle mondiale. Ici à la bourse de Johannesburg, environ 400 entreprises sont cotées sur le marché. C’est cette maturité financière qui fait du pays une destination attrayante pour les investisseurs étrangers.

Actuellement classée au 19e rang mondial en terme de capitalisation boursière, la Bourse de Johannesburg, est la plus importante sur la place financière d’Afrique.

Donna Nemer, directrice de Capital Markets et Group Strategy à la JSE :

« Nous avons une législation sur les marchés qui date des années 40 et nous avons maintenant un écosystème très développé autour de l’investissement et de la collecte de capitaux. Donc, les actifs n’appartenant pas aux banques sont d’environ 9 trillions de rand, près du double des actifs des banques. Et ces investisseurs institutionnels opèrent dans un environnement très robuste en termes de capacité non seulement pour mobiliser des capitaux, mais aussi pour la capacité à investir des capitaux et à participer à l’essor économique ».

Avec l’essor de l‘économie mondiale, l’Afrique du Sud a légitimement gagné sa place à la table des grands.

Source:fr.africanews.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *