Affaires, Burkina Faso, Projets

Burkina Faso: Le gouvernement veut appuyer les initiatives des jeunes entrepreneurs

ouaga-1-615x300@2x

L’Exécutif burkinabé a mis en place cette semaine un important fonds destiné à amorcer le lancement de Start Up au Burkina Faso, une initiative dont le but est de fournir une bouffée d’oxygène au marché du travail qui est actuellement étouffé.

Doté d’un budget annuel de 2 milliards de Francs CFA, ce fonds entend sur une échéance de cinq années, faciliter la création de quelques 500 petites et moyennes entreprises. Les quelque 10 milliards de Francs CFA dont sera doté le fonds sur cinq ans, soit l’équivalent de 15,2 millions d’euros, seront le principal atout pour encourager les jeunes à la création de leurs propres entreprises.

Le fonds assistera dans un second temps les projets les plus prometteurs. Dénommé Burkina Start Up, ce fonds sera lancé en mai prochain. C’est la première initiative du genre dans le pays.

L’initiative du gouvernement du Premier ministre Paul Kaba Thiéba tâchera de répondre à l’un des défis majeurs des entrepreneurs africains: l’accès à des financements à un stade précoce de développement. L’apport en capital-risque dans le continent africain est encore très peu démocratisé, ce qui handicape un grand nombre de jeunes porteurs de projets.

En amorçant la création de ce fonds, le Burkina Faso prend donc les devants par rapport à ses voisins de l’Afrique de l’Ouest. Une initiative qui pourra faire des émules dans la région en ouvrant la voie à des actions similaires dans les pays où les entreprises souffrent des mêmes difficultés qu’au Burkina Faso.

Source: sahel-intelligence

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *