A la Une, Afrique Australe, Afrique du Sud, Pays

Elle crée une entreprise lucrative avec seulement 99 euros en poche

aminataC’est l’histoire de Aminata Ndiaye. Cette jeune femme a décidé de ne plus rêver de créer son entreprise, mais de faire de ce rêve une réalité. Voici trois secrets qu’elle partage.

Elle a décidé de quitter son emploi bien rémunéré à la Compagnie Africaine de Crédit pour se lancer avec sa grande sœur dans la vente de bijoux en distribuant les perles des femmes sud-africaines sur son site Internet  Ikhaya Mossy.

Elle explique « Mes proches étaient très stressés, surtout ma mère ! Pour elle, créer son entreprise, ça demande un capital de départ. Malheureusement pour mes proches, quand j’ai une idée en tête, je finis toujours par la mettre en place. Je lui ai d’abord expliqué que créer cette entreprise donnait du sens à ma vie. J’avais eu un coup de cœur lors de mon voyage en Afrique du Sud pour ces artisans qui créent des bijoux exceptionnels, mais ne savent pas comment les faire connaître« .Les étapes qu’elle a suivies

Étape 1 : choisir un nom de domaine et un hébergeur

La première chose dont elle a eu besoin c’est un nom de domaine, une URL. Ce qui lui a coûté  58 euros. Pour l’hébergeur, elle a choisi un qui est très sollicité.

Au final, elle a eu à payer 58 euros pour son nom de domaine et l’hébergement de son site pendant un an. Et cela lui a pris 30 minutes.

Etape 2: Construire le site avec WordPress

Ce qu’elle voulait, c’est un site professionnel qui soit esthétiquement beau à regarder, un site permettant une navigation facile avec  un portail qui offre à ses clients différentes possibilités de paiement mais aussi la possibilité pour eux de choisir leur mode de livraison. Aucun coût n’a été engendré.Étape 3 : Investir dans le design de son site

Les thèmes gratuits que donne WordPress ne sont pas exceptionnels. Mais pour 41 euros, elle a eu droit à un thème Virtuel Premium ! Pour ce prix, il intègre même WooCommerce, un super plugin qui ajoute toutes les fonctionnalités e-commerce nécessaires.

Source:www.afrikmag.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *