A la Une, Afrique de l’Ouest, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Pays

Burkina: le président Kaboré à la première du film « Bienvenue au Gondwana »

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 90Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a assisté dimanche à Ouagadougou à la première du film ‘’Bienvenue au Gondwana’’ de l’humoriste franco-nigérien Mohamed Mustapha Moctari alias Mamane.

Ce film comique retrace divers scénarios des élections présidentielles controversées en Afrique avec un dictateur décidé à rester au pouvoir en trichant. Dans le pays imaginaire de Gondwana, le président fondateur, inamovible dictateur est candidat à sa propre succession, au grand damne d’une population impuissante et d’une opposition muselée.

‘’C’est un film qui interpelle aussi la communauté nationale que la communauté internationale sur le rôle qu’il faut jouer dans la transparence dans les élections. C’est dire que dans toute élection, c’est le peuple qui doit avoir le dernier mot et faire de la bonne gouvernance politique un enjeu majeur si nous voulons développer nos pays’’, a déclaré à la fin de la projection le président Kaboré.

Pendant 1h40mn, le public de la nouvelle salle de cinéma Canal Olympia n’a pas senti l’horloge tourné avec des acteurs africains mis en vedette dans le film dont le burkinabè Rasmané Ouédraogo qui joue le rôle de l’opposant historique, des ivoiriens Michel Gohou et Digbeu Cravate.

‘’Bienvenue au Gondwana’’ a également connu la participation des musiciens Didier Awadi, Tiken Jah Fakoly, Smarty qui signe la bande originale du film.

‘’On a tourné entre amis et cela se sent à l’écran et je n’ai pas eu besoin de les convaincre du message un africain sent, vit cette chose qu’on appelle dictature ou élection volée. C’est un film d’amis’’, a expliqué le réalisateur Mamane qui a déjà réussi à réunir plusieurs talents africains dans une production télédiffusée ‘’le parlement du rire’’.

Tournée en Côte d’ivoire et en France Bienvenue au Gondwana qui a connu sa grande première le 12 avril a nécessité plus de 2 milliards F CFA, selon le réalisateur.

Source:koaci.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *