Afrique Centrale, Gabon, Pays

Gabon/Protection de la biodiversité :Le lamantin,menace sur une espèce emblématique et mythique

LAMANTIN D'AMERIQUE (Trichechus manatus), Manatidae, Trichechidae, une mère allaite son petit, photo sous-marine, Crystal River, Floride, USA, Caraïbes, Océan Atlantique/MANATEE (Trichechus manatus), Manatidae, Trichechidae, a mother feeding her calf, underwater picture, Crystal River, Florida, USA, Caribbean, Atlantic Ocean

Après sa disparition dans la région de la Mondah, pour cause de braconnage, les environnementalistes attirent l’attention de la communauté nationale sur la menace de disparition du lamantin, du Bas-Ogooué.

Au Gabon, le lamantin est une espèce souvent observée dans le Bas-Ogooué, les lagunes Banio, Nkomi, Iguela et Ndougou. Elle a disparu de la Mondah et la Tsini, à cause du braconnage.

La femelle commence à se reproduire vers l’âge de 7 ans. Au terme d’une gestation d’environ 13 mois, elle donne naissance à un petit d’environ 30 kg.

Selon la législation nationale, l’espèce est intégralement protégée. Sa capture et sa chasse sont prohibées. La personne qui a des trophées est passible d’une amende de deux à dix millions de nos francs et d’un emprisonnement de cinq mois à un an de prison.

Le lamantin est un mammifère aquatique qui ne vit que près des littoraux et dans certaines zones humides ou fleuves, presque uniquement dans la ceinture intertropicale. C’est un mammifère paisible qui a besoin d’une eau d’au moins 20 °C pour vivre. Il a une masse de 400 à 550 kg, pour une longueur allant de 2,8 à 3,0 m, avec des maxima de 3,6 m et 1 775 kg. Les femelles ont tendance à être plus grandes et plus lourdes.

Source:news.alibeville.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *