A la Une, Cameroun

Cameroun: les décès attribués au paludisme sont passés de 30% à 12,4% en moins de 5 ans

paludisme africa top  success

Depuis 2011, le gouvernement camerounais a initié des programmes visant à réduire le paludisme. 5 ans après leur mise en oeuvre les résultats sont très satisfaisant.

En effet les formations sanitaires camerounaises ont enregistré l’an dernier plus d 1, 5 million de cas de paludisme sur près de 8 millions de personnes reçues en consultation. Ce qui représente un taux de morbidité de 23,6%.

Corcernant la mortalité, 2637 des 21 268 décès officiellement enregistrés ( 12,4% ), ont été causé par le paludisme.

« ces résultats démontrent des progrès évidents, car le taux de morbidité est passé de 29% à 23,6% et la mortalité de 30% à 12,4% entre 2012 et 2016 », a indiqué le ministre camerounais de la Santé publique, André Mama Fouda.

D’après le ministre Mama Fouda, ces résultats encourageants enregistrés sont les conséquences des actions menées à savoir, la gratuité du traitement préventif intermittent chez la femme enceinte mise en œuvre depuis 2005, la gratuité du traitement du paludisme simple et grave chez les enfants de moins de 5 ans depuis février 2011 et 2014 respectivement et la réduction du coût du traitement du paludisme simple dans les formations sanitaires à moins de 300 FCFA.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *