A la Une

Papa Wemba: un documentaire sur le géant de la musique africaine en préparation

Papa Wemball y a un an jour pour jour Papa Wemba nous quittait, décédé subitement sur scène lors d’un concert à Abidjan. A l’occasion de l’anniversaire de sa mort, TRACE annonce la diffusion très prochaine du documentaire exclusif Génération Papa Wemba. Un film inédit tourné entre Paris, Kinshasa et Abidjan.

Ils sont plus de 3 millions à s’être réunis dans les rues de Kinshasa, pour rendre un dernier hommage à Papa Wemba ce lundi 2 mai 2016. Dans une atmosphère hétéroclite où se mêlent, pleurs, chants et défilés de « sapeurs » amateurs, on parvient à reconstituer le puzzle du personnage Papa Wemba, Jules Shungu Wembadio de son vrai nom. Un artiste totémique, qui aura influencé tout un peuple, de génération en génération.

« Si je m’appelle Papa c’est parce que je suis un responsable », répondait-il laconiquement lorsqu’on lui posait la question. Effectivement Papa Wemba avait beaucoup de responsabilités.

Père de la rumba congolaise

Il était l’un des pères de la rumba congolaise qu’il a réussi à exporter à l’international, il s’était érigé comme le principal défenseur de ce genre musical et avait réussi à faire danser des Japonais sur les pas du « Viva la Musica », son groupe, à l’époque où on le surnommait encore « Jules Presley ».
C’était aussi le papa de pas moins de 33 enfants, issus de ses différentes conquêtes accumulées au cours de sa riche carrière, mais une seule femme a réellement fait chavirer son cœur, Maria Rosa « Amazone » mère de ses 6 enfants « légitimes ». Il l’a prendra pour épouse en août 2014 (après 44 ans de vie commune !) et honore par la même occasion sa promesse faite il y a des années de cela.

Roi de la sape

Enfin Papa Wemba était le père de la SAPE, la société des ambianceurs et des personnes élégantes. Créé en plein cœur des années 80 ce courant affilié au dandysme met en exergue le beau vêtement et l’art de s’habiller. Papa Wemba a inculqué la philosophie de l’habit, des griffes, régulièrement citées dans ses chansons pour lui : « s’habiller, c’est exister ».

Papa Wemba c’est tout cela, un être exceptionnel aux multiples facettes qui aura, par son aura et son charisme, marqué de son empreinte la musique. C’est l’histoire que nous allons vous raconter dans ce documentaire celle d’un artiste, celle d’un homme, celle d’un pionnier.

De Paris, à Kinshasa en passant par Abidjan, TRACE est allé à la rencontre de ces personnes qui constituent la Génération Papa Wemba. De Fally Ipupa à Ferre Gola, en passant par Lokua Kanza tous ont livré un témoignage en mémoire du « Vieux Bokul » pour un hommage poignant.

Ne manquez pas « Génération Papa Wemba » à découvrir en exclusivité sur Trace Play.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *