A la Une, Affaires, Projets, Sénégal

Sénégal: une association fabrique des bancs destinés aux écoles à partir des pneus usés

pneuLes jeunes africains n’ont pas fini de démontrer leur potentiel en terme de créativité. Au Sénégal, des jeunes entrepreneurs regroupés au sein de l’association «Terre et culture solidaires » collectent des pneus usés et des déchets plastiques pour fabriquer des bancs destinés aux établissements scolaires.

 » L’année dernière, nous avons fabriqué 120 bancs pour une douzaine d’écoles de la commune de Fimela, à raison de 10 bancs par école. Nous avons utilisé 1.600 pneus ramassés dans la nature pour fabriquer des bancs et permettre aux élèves d’être dans d’excellentes conditions d’apprentissage », a confié Ibrahima Sarr, coordonnateur national de «Terre et culture solidaires »

L’idée est de contribuer à la protection de l’environnement, à la promotion de l’éducation et à la création d’emplois. Fort de l’engouement autour du projet, les initiateurs comptent bien équiper d’autres écoles au Sénégal.

 » Nous sommes récemment allés à Thiès pour former les membres d’une association locale aux techniques de fabrication de ces bancs. Parce que nous ne sommes pas en mesure d’être partout pour vulgariser cette innovation, nous avons jugé nécessaire de former des relais, qui pourront fabriquer ces bancs avec des pneus hors d’usage », a indiqué Ibrahima Sarr.

Alors que les autorités sénégalaises interdisent depuis quelques années l’usage des sachets plastique à faible micro-nage, cette initiative de « Terre et culture solidaires » semble être la solution au remède contre les sachets plastiques. Pour rappel, la durée de vie des bancs est de 60 ans et plus.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *