A la Une

Afrique: une population qui devrait doubler d’ici 2050

population

Selon le nouveau rapport du PRB à Washington, la population africaine devrait doubler d’ici 2050. Ce qui devrait remettre en question la durabilité du continent, selon le rapport, qui fustige les Accords de partenariat de développement (APE) entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique.

Le représentant personnel pour l’Afrique de la Chancelière allemande, Guenther Nooke, s’est dit d’accord avec l’opinion générale concernant les APE: « Ce ne sont ni des accords, ni des partenariats ». Guenther Nooke se fonde sur « l’extrême faiblesse » de l’économie africaine et sur l’absence d’infrastructure en vue de la mise en œuvre des énergies renouvelables.

Il a adhéré au nouveau rapport du président rwandais Paul Kagame sur l’état de l’Union africaine (UA), qu’il a qualifiée de « dysfonctionnelle » et qu’il accuse de « ne pas avoir saisi les opportunités des dix dernières années ».

Il pense que l’UA « a besoin d’une réforme institutionnelle » face à des défis aussi conséquents. Les négociations pour un accord commercial post-Cotonou entre le pays ACP et l’UE peinent à avancer. Or l’accord de Cotonou prend fin en 2020.

Guenther Nooke s’est montré sévère avec Bruxelles : « Si l’UE a une excellente expérience des accords de libre-échange régionaux et des unions douanières, elle peut la partager [avec l’Union africaine], mais la DG commerce ici à Bruxelles doit changer », selon lui.

Source:fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *