A la Une, Politique

Somalie: le plus jeune ministre du gouvernement abattu par des soldats de l’armée

Abdullahi SirajiAbdullahi Siraji, le ministre somalien des Travaux publics a été abattu ce mercredi par balles par des gardes de sécurité qui se trouvaient à l’extérieur du palais présidentiel.

Âgé de 31 ans, le plus jeune ministre du gouvernement somalien a été tué alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule. Selon des sources policières et gouvernementales, les coups de feu sont partis par erreur. Les gardes auraient pensé à des soldats du groupe islamiste Al-Shabaab.

La presse locale affirme toutefois que les auteurs de la tuerie ont été arrêtés.

Actuellement en visite en Ethiopie, le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a annoncé qu’il écourterait sa visite “pour venir pleurer avec [son] pays et prendre part aux obsèques nationales du ministre Abass”. Il promet en outre que l’enquête ne souffrira d’aucune impunité et que les auteurs de cet acte seront interrogés et punis.

La sécurité reste l’un des défis les plus urgents en Somalie, pays engagé dans une guerre avec le groupe islamiste radical Shabaab. Ce groupe multiplie en effet les attaques contre des positions de l’armée somalienne et ses alliés dont la Force de l’Union africaine en Somalie (Amisom).

Dès sa prise de pouvoir en février dernier, le président Mohamed Abdullahi Mohamed avait déclaré la guerre aux militants shebab, offrant 100 000 dollars à toute personne qui donnerait des informations visant à déjouer des attentats.

Source: Africanews

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *