Afrique Centrale, Cameroun, Pays

Cameroun: une foire nationale de l’emploi pour les personnes handicapées

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

Les personnes handicapées constituent la minorité sociale visible la plus représentative dans tous les pays du monde. Au Cameroun, l’Institut National des Statistiques révèlent que 10% de la population vit avec une déficience.

Aussi, au lendemain de la célébration de la Journée internationale du Travail, la Commission nationale des Droits de l’Homme et des libertés (CNDHL), en partenariat avec les Organisations de la Société civile (OSC) de défense des droits des handicapés, a organisé une conférence débat. Celle-ci avait pour thème « Enjeux, défis et perspectives de l’emploi des personnes handicapées au Cameroun ».

Le journal Le Messager du jeudi 4 mai 2017 rapporte qu’au cours de cette rencontre, l’annonce de l’organisation de la 1ère édition de la foire nationale de l’emploi des personnes handicapées au Cameroun a été faite. Celle-ci se tiendra au mois de décembre 2017. Question de nourrir la reflexion autour de la question et surtout, susciter une synergie d’action autour des préoccupations liées à l’emploi des personnes à mobilité réduites.

« La situation socioprofessionnelle des personnes vivant avec un handicap ne saurait être plus longtemps ignorée. Ceci du fait des conséquences néfastes qu’entraîne sur l’économie leur absence dans le monde du travail », dixit la présidente de la CNDHL. En effet, malgré la réalisation du droit à l’éducation pour tous et des progrès techniques accomplis dans le domaine de la prise en charge du handicap favorisant l’intégration sociale des personnes handicapées et leur épanouissement, leur insertion socioprofessionnelle subit encore de moult préjugés et autres pratiques sociale néfastes dont le but serait d’essayer de les exclure du monde de l’emploi.

Et ceci malgré leurs aptitudes et compétences. Au finish, certaines pratiques discriminatoires sont confortées par des préjugés sociaux qui font peser sur les personnes à mobilité réduites, des stigmates d’inaptitudes aux exigences de la vie professionnelle.

Source: cameroon-info.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *