Cameroun: Baba Ahmadou Danpullo, le plus discret milliardaire

2,812 total views, 3 views today

baba

A la tête d’une fortune estimée à plus de 550 milliards de francs CFA, cet homme d’affaires discret est à la fois le « roi du thé », un poids de plus en plus lourd de la téléphonie et un magnat de l’immobilier, comme nous le montre ce reportage de « Réussite », l’émission coproduite par le groupe Jeune Afrique, Canal + et Galaxie presse.

À Douala, la capitale économique du Cameroun, peu de gens connaissent Baba Ahmadou Danpullo. Pourtant, ce Peul anglophone de 69 ans est l’une des plus grosses fortunes du continent, et ses entreprises sont bien connues des Camerounais. Sur le marché de la téléphonie mobile par exemple, sa marque, Nexttel, n’a été lancée qu’en septembre 2014, mais se targue aujourd’hui de compter près de 4 millions d’abonnés.

Le milliardaire est présent dans le secteur tertiaire, mais pas seulement. À Ndawara, province dont il est originaire, il s’est lancé dans la production de thé il y a déjà plusieurs années. Si ce business est en difficulté dernièrement, l’usine de Baba Ahmadou Danpullo produit néanmoins chaque jour, des dizaines de tonnes de thé, prêtes à être envoyées aux quatre coins de l’Afrique, mais aussi en Russie ou au Moyen-Orient.

Mais c’est à l’étranger que l’homme a construit la plus grande partie de sa fortune. Grâce à des placements immobiliers acquis dans les années 1990, Baba Ahmadou Danpullo possède aujourd’hui le plus grand portefeuille immobilier d’Afrique du sud. C’est pourtant bien au Cameroun qu’il vient de faire construire son siège. Fauteuils en cuir et salles de réception , la nouvelle vitrine de l’homme d’affaire est prête à accueillir de futurs investisseurs.

Source:cameroonweb.com

Réagissez sur: africatopforum.fr

4 thoughts on “Cameroun: Baba Ahmadou Danpullo, le plus discret milliardaire

  1. Howdy very nice site!! Man .. Excellent .. Amazing ..
    I’ll bookmark your web site and take the feeds also? I’m glad to find
    a lot of useful info right here within the publish, we need develop extra techniques on this regard, thank you for sharing.
    . . . . .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.