Non classé

Le « Picasso Primitif » en face-à-face avec les arts d’Afrique

Picasso primitif

Avec 300 œuvres à voir et un face-à-face troublant entre les arts africains et les créations de Picasso, c’est l’exposition évènement du moment. « Picasso Primitif » au musée du Quai Branly-Jacques Chirac à Paris explore les influences des arts premiers, principalement d’Afrique, dans l’œuvre abondante du génie espagnol.

D’un côté, des sculptures, masques et statuettes traduisent les rites, les esprits et la vie. De l’autre, des statuettes, masques et sculptures évoquent… la même chose. On reste bouche bée devant la force de ces pièces simples et poétiques. Mais, en fait, qui a fait quoi ?

Lesquels de ces 300 objets sont signés Picasso ? Lesquels ont été conçus par les artistes africains ? À vrai dire, on est un peu déconcertés face à la profusion de ces créations similaires sans titre ni nom. En réalité, il s’agit d’un jeu de pistes élaboré par Yves Le Fur. Le commissaire de l’exposition met à égalité les artistes anonymes et Picasso.

Le roi de l’art moderne est traité en génie, mais pas en Dieu vivant. Et les vieux maîtres africains sont honorés en créateurs de formes stupéfiantes. Certaines œuvres pourraient avoir été réalisées tout autant par Picasso que par un Africain. D’où la magie de cette exposition.

Source:rfi.fr

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *