A la Une, Maghreb, Maroc, Pays

Maroc: Mawazine, l’acte 16 du festival a été lancé

acte mawazineOuvert le 12 mai, Mawazine, l’un des plus grands festivals des musiques du monde accueille jusqu’au 20 mai une centaine de groupes, chanteuses et chanteurs du monde.

C’est l’un des rendez-vous les plus attendus du calendrier international. Cette année, les organisateurs ont convié la pop star britannique Ellie Goulding sur la scène « internationale » du festival.
On y verra également le rappeur américain Wiz Khalifa, l’ex-chanteuse des Fugees Lauryn Hill, le très bling-bling rappeur français Booba, le célèbre musicien new-yorkais Nile Rodgers ou encore Rod Stewart, le septuagénaire chanteur de « Da Ya Think I’m Sexy?, pour la clôture.

Sur la scène « africaine », au pied de la Kasbah des Oudayas, à l’embouchure du fleuve Bouregreg, l’Ivoirien Alpha Blondy, le couple malien Amadou et Mariam ou encore l’Angolais Bonga constitueront les principales têtes d’affiches.

Le théâtre Mohammed V accueillera deux concerts du « Sinatra français » Charles Aznavour, mais aussi des concerts « découverte » du danseur et chorégraphe espagnol Rafael Amargo ou de la diva péruvienne Susana Baca.

« La moitié de la programmation est consacrée aux artistes et chanteurs du royaume », se sont félicités les organisateurs. Il s’agit notamment de Asma Lamnawar, Hatim Ammor, Latifa Raafat, Fatima Tabaamrant, Hamid El Kasri, Zina Daoudia ou encore Saida Charaf.

Les chanteurs libanais Fares Karam, Najwa Karam, Nawal Al Zoghbi, ainsi que la star égyptienne Tamer Hosny se produiront sur la scène « orientale ». Huit artistes venus des îles « rendront hommage à leurs traditions musicales » tandis que des troupes de rue sillonneront les grandes artères de la capitale marocaine.
Deux millions de spectateurs

Selon les organisateurs, l’année dernière le festival Mawazine Rythmes du monde avait réuni 2,6 millions de spectateurs.

Cette année, plus de deux millions de spectateurs sont également attendus à Rabat pour cette 16e édition du festival Mawazine, qui ouvre la saison des festivals musicaux du maracains, dont ceux des musiques sacrées de Fès et de Gnaoua d’Essaouira.

Source:fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *