Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Pays

Côte d’Ivoire: journée Internationale de la Famille, édition 2017 ( la déclaration)

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75

Ivoiriennes, Ivoiriens, Chers Compatriotes

La Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays du monde entier, célèbre ce lundi 15 mai 2017, la 23ème édition de la Journée Internationale de la Famille (JIFA), instituée par l’Assemblée Générale des Nations Unies (en sa Résolution 47/237 du 20 septembre 1993).

Cette journée a pour but, non seulement de célébrer la famille, mais aussi et surtout de relever les difficultés auxquelles celle-ci est confrontée, en vue d’y apporter des solutions appropriées.

Chers compatriotes,

Comme le stipule l’article 31 de la loi fondamentale de notre pays, « la famille est la cellule de base de la société ». Elle joue donc un rôle essentiel dans l’éducation des individus et des citoyens.
Les festivités commémoratives de l’édition 2017 de la Journée Internationale de la Famille se dérouleront du 13 au 15 mai 2017 à Séguéla, dans la capitale de la région du Worodougou. Ce choix est un signal fort, à toutes les familles de Côte d’Ivoire, citadines ou rurales, afin qu’elles s’engagent à assumer leurs responsabilités dans la construction d’une société plus paisible et plus cohésive, pour un développement harmonieux et durable.
Chers compatriotes,

Nous devons faire de nos familles des cadres par excellence d’éducation, d’affection, de sécurité et d’épanouissement pour tous leurs membres, en particulier pour les enfants. Les parents doivent demeurer des modèles et des boussoles pour les enfants et incarner l’image rassurante de personnes en qui les jeunes et la Nation ont confiance.

Eloigner des maux qui minent notre société comme la délinquance juvénile, les pires formes de travail des enfants, la traite des personnes, l’immigration clandestine, le radicalisme religieux et le terrorisme, relève de responsabilités à la fois individuelles et collectives, qui impliquent la participation de tous, quelle que soit leur position sociale : hommes ou femmes, civils ou militaires, leaders communautaires ou leaders religieux, leaders d’opinion ou leaders politiques. C’est la synergie d’actions et la conjugaison des efforts qui permettront de préserver les familles des menaces qui pèsent sur elles.

Chers compatriotes,

Favoriser l’épanouissement de la famille passe, toutefois, par de nombreux défis à relever dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’économie, de la sécurité, du genre, de la protection sociale ou de l’immigration clandestine.

Des réponses adéquates à ces défis permettront de résorber de manière significative la pauvreté, les tensions sociopolitiques et la vulnérabilité des familles.
Chers compatriotes,

A travers la commémoration de la présente édition autour du thème : « la Politique Nationale de la Famille, pour l’émergence de l’Ivoirien nouveau», le Ministère de la Femme, de la Protection de l’Enfant et de la Solidarité voudrait traduire la ferme volonté du Président de la République, SEM Alassane Ouattara, et du Gouvernement, de faire de la famille l’un des piliers pour l’édification de l’Ivoirien nouveau. Il s’agit de susciter l’adhésion pleine et entière des familles à ce concept, afin de favoriser l’éclosion d’une société nouvelle dont les valeurs cardinales se forgent sur le socle de l’union, la discipline et le travail dans un environnement apaisé.

Ensemble, relevons les défis pour des familles responsables, harmonieuses et prospères.
Familles de Côte d’Ivoire, adoptons et transmettons des comportements citoyens à nos enfants !

Bonne fête à toutes les familles de Côte d’Ivoire,

Je vous remercie !

Professeur Mariatou KONE

Source:news.abidjan.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *