Afrique de l’Ouest, Pays, Sénégal

Sénégal: Air Liquide facilite l’accès à l’oxygène médical

oxygene

Air Liquide a inauguré, lundi 15 mai à Thiès, au Sénégal, la première Maison Oxygène, lieu central de l’offre « Access Oxygen » qui vise à rendre accessible l’oxygène médical pour les petits postes et centres de santé.

Baptisé Maison Oxygène, la structure « constitue le premier niveau d’accès à la santé des patients vivant dans les zones périurbaines et rurales », selon un communiqué publié par le groupe, lundi 15 mai. Déployé à Thiès, ​le service « Access Oxygen » sera disponible à terme dans tout le Sénégal.

Ce service repose sur une prestation complète permettant aux petites structures de santé de bénéficier du matériel et des services nécessaires pour mettre en oeuvre des oxygénothérapies dans le cadre de traitement de pathologies aiguës. Cette solution inclut notamment une source d’oxygène mobile en cas de transfert du patient à l’hôpital ainsi qu’un programme de formation et de maintenance pour le personnel soignant.

Application digitale

Access Oxygen s’appuie sur une application digitale conçue pour les médecins et infirmiers de ces petites structures de santé. Celle-ci a pour objectif de les accompagner dans leur prise de décision pour une mise ou non sous oxygène d’urgence d’un patient, adulte, enfant ou nourrisson, et leur permet de créer un premier niveau de dossier patient.

La région de Thiès compte plus de 140 petites structures de santé permettant à une population de plus de 1,4 million d’habitants, même les plus pauvres, d’avoir un accès de proximité à des soins et à des médicaments. Faute d’une offre adaptée, ces structures n’ont aujourd’hui pas accès à l’oxygène médical, pourtant essentiel dans le traitement de pathologies respiratoires et cardiaques et dans la lutte contre la mortalité infantile et maternelle.

Spécialisé dans la fourniture de gaz médicaux, de prestations de santé à domicile, de produits d’hygiène et de matériel médical, Air Liquide a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros. Le groupe est présent au Sénégal depuis 1929, où il propose des gaz industriels et médicaux.

Source: jeuneafrique.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *