A la Une, Afrique Centrale, Pays, RD Congo

RD Congo: Tezzou, le nouveau réseau social

tezzou

Alvine Bauma est étudiant à l’université libre des pays des Grands lacs à Goma au sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo.

Le jeune homme de 24 ans est également un entrepreneur. Il a développé Tezzou, un réseau social dont l’objectif est de favoriser les échanges à travers le monde, en commençant par ses camarades.

« Parmi les particularités de Tezzou.com, nous pouvons dire qu’il s’agit d’une multi plate-forme intégré dans laquelle nous avons intégré toutes les meilleures fonctionnalités de l’e-commerce et quand je parle de l’e-commerce dans notre région, ici disons en Afrique en RDC, c’est quelque choses qui ne pas encore de l’ampleur, vu le mode de paiement et les tracasseries avec les choses de livraison. »
« Notre souci est que ce réseau puisse se développer, s’il atteint le monde entier, ce sera une bonne chose. »
Le premier public de Tezzou se recrute parmi les étudiants de l’université libre des pays des Grands lacs. Mais l’initiative intéresse également les commerçants du marché Virunga au centre-ville de Goma.

« Avec tezzouj’ai vendu des chainettes, des montres, oui, j’apprécie vraiment ce que tezzou apporte dans mon business parce que ça me facilite aussi, ça m’aide aussi a être comme connu un peu ailleurs, partout presque alors que je suis ici au marché et je suis aussi connu un peu ailleurs ».

Le réseau social d’Alvine Bauma est également salué par l’université libre des Grands lacs, l’institution qui accueille le jeune entrepreneur. La responsable du Centre multimédia de l’université Cécile Kanyere se félicite du travail du jeune homme.

« Notre souci est que ce réseau puisse se développer, s’il atteint le monde entier, ce sera une bonne chose. Cela voudra dire que ce que l’ULPGL fait, n’est pas inutile et ça produit quelques choses… L’internet et l’informatique nous viennent de l’extérieur. Mais si ça peut venir de chez nous, ça fait l’honneur de notre université, ça fait l’honneur de notre pays… »

Un message destiné au jeune entrepreneur qui se plaint d‘être abandonné à lui-même par les autorités alors que son réseau social entièrement monté à Goma a déjà séduit 4 500 utilisateurs.

Source:fr.africanews.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *