A la Une, Gabon

Gabon: Découverte scientifique dans le bassin francevillien

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 90

C’est le résultat d’une recherche communiqué à la presse le week-end dernier par l’Unité de recherche en sciences de la terre et de l’environnement (Ureste) de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM).

« AKOUEMAHEMISPHAERIA ». C’est le nom donné a un fossile vieux de 2,2 milliards d’années, récemment découvert dans le bassin francevillien, au sud-est du Gabon. Un résultat présenté à la presse samedi 20 mai dernier par deux chercheurs de l’Unité de recherche en sciences de la terre et de l’environnement (Ureste) de l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), Amboise Edou Minko et Mathieu Moussavou.

Pour ces scientifiques, cette avancée est un grand pas qui vient remettre en cause l’apparition de la vie multicellulaire. « Notre découverte vient remettre en cause l’apparition de la vie à 600 millions d’années. Nous repoussons le curseur à 2,2 milliards d’années, soit 1 milliard 5 plus tôt par rapport à ce qu’on pensait jusqu’à maintenant.

Nous avons refait les datations avec l’aide de nos collègues japonais de l’Institut de technologie de Tokyo, qui ont mis à notre disposition leurs plateaux techniques. Cet âge est aujourd’hui acquis. Il peut être considéré comme (…) juste », ont-ils expliqué.

Selon les auteurs de cette découverte, l’enjeu est de revisiter ce qui est actuellement admis. C’est-à-dire toutes les théories acceptées sur l’apparition de la vie à 600 millions d’années.

Source:news.alibreville.com

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *