A la Une, Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Pays

Agoran Etienne: le Prix PASRES du jeune chercheur en parasitologie

 

prix parseLe prix PASRES (Programme d’appui à la recherche scientifique) du jeune chercheur en parasitologie a été remporté par le doctorant Angoran Kpongbo Etienne. Le lauréat a empoché la somme de 2 000 000 F CFA qui lui a été remise par M. Thiam Assane, Directeur de Cabinet , représentant la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS), au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée ce mercredi 24 mai, à l’UFR d’Odonto stomatologie.

Ce prix vise essentiellement à rendre visibles les résultats pertinents, à identifier et encourager les jeunes chercheurs au leadership, et à fournir un cadre promotionnel des produits de la recherche en parasitologie, mycologie et entomologie.

Lors de cette distinction faite à un chercheur en parasitologie, le président de la SIPAM (Société ivoirienne de parasitologie et de Mycologie), M. Adou Bryn s’est réjoui du partenariat entre le PASRES et la SIPAM pour la promotion de la parasitologie. « Cette distinction impulsera sans nul doute une nouvelle dynamique dans la recherche en parasitologie dans notre pays » a-t-il indiqué, tout en exprimant sa gratitude au PASRES pour son soutien à la recherche et pour le pilotage de ce prix.

Par ailleurs, le président de la SIPAM a tenu à remercier l’Etat Suisse, car faut-il le rappeler le PASRES est le fruit de la coopération ivoiro-suisse, pour son appui et son implication dans la recherche en Côte d’Ivoire et spécialement dans la recherche sur les maladies parasitaires.
Quant au Secrétaire Exécutif du PASRES, Dr Sangaré Yaya, pour lui, l’initiative de ce prix du jeune chercheur en parasitologie répond à un besoin de préparer la relève en matière de recherche scientifique.

Il a souligné à juste titre le montant de 2 milliards de F CFA investis pour le financement de 175 projets de recherche et l’engagement du PASRES depuis quelques années au renforcement de capacités à travers des ateliers dans les universités publiques. L’exemple le plus récent qu’il a pris de l’Université de Bouaké où les enseignants chercheurs ont été formés à la rédaction de projets bancables.

Au terme de cette cérémonie, le lauréat a été présenté par le Prof Biaka Zasseli, président du Conseil scientifique du PASRES. Après la réception du prix des mains du Directeur de Cabinet du MESRS, le jeune doctorant Angoran Kpongbo Etienne, au-delà de l’émotion a traduit sa reconnaissance à l’endroit du PASRES et de la SIPAM. Il a exprimé sa fierté d’être le lauréat. « C’est le travail d’une équipe qui a été primé » a-t-il confié.

Source:news.abidjan.net

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *