Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Pays

Culture: Festival Moundo et du Zouglou Dance

moundo festivalRécemment fait grand commandeur du mérite culturel par le Ministre de la Culture, Maurice Bandaman, M. Georges Taï Benson, en dépit de sa retraite de la RTI, n’a pas encore fait ses valises en matière conception et de réalisation événementielles en Côte d’Ivoire. Il revient sur la scène culturelle, cette fois-ci avec deux événements qu’il a présentés au cours d’une conférence de presse le samedi 27 mai, à Abidjan. Georges Taï Benson (GTB) a d’abord présenté le Moundo Festival (5ème Foire aux escargots), prévu les 5 et 6 août 2017, à l’espace Figayo de Yopougon. Ensuite, il a annoncé le Zouglou Dance Festival, le premier concours de danse Zouglou qui se tiendra dans le courant de juillet à août 2017.

Selon le producteur d’artistes et réalisateur de concepts audiovisuels, le Moundo Festival 2017, est une occasion rêvée pour les amateurs gastronomes, les restaurateurs, les tenanciers de maquis et autres de satisfaire leurs envies et exercer leur art.

Moundo est un mot du groupe ethnique Akyé qui désigne l’escargot qui est un mollusque beaucoup prisé dans les mets ivoiriens et de la sous région. Les spécialistes d’élevage, acteurs divers de la filière production animale, les encadreurs du monde rural, auront au cours du Moundo Festival l’occasion d’instruire les populations sur leurs activités et les avantages que les uns et les autres peuvent en tirer. « Mais c’est surtout une grande fête, une foire, qui attire, à chaque édition, des milliers de personnes » a confié GTB, pour traduire sa passion de rééditer cet exploit.

Quant au nouveau festival du genre en Côte d’Ivoire, Zouglou Dance Festival, pour la réussite de ce premier essai, GTB a, à juste titre, décidé de s’entourer de pionniers et de professionnels en la matière. Il s’agit de Bilé Didier, artiste précurseur de ce phénomène artistique et de Franck Govoei, organisateur de spectacle et créateur de ligne vestimentaire de Zouglou.

En effet, depuis son avènement cette musique urbaine ivoirienne s’est accompagnée de production discographique, de concerts, de festivals de chants, mais jamais ‘’on a pensé à organiser des événements pour mettre en exergue, de façon exclusive, les gestes, les pas de danses et la chorégraphie du Zouglou qui, à sa naissance plaisait par sa gestuelle très expressive et séduisante’’. C’est pour pallier cet oubli, que M. Georges Taï Benson a eu l’idée ingénieuse d’organiser, pour la première fois, un concours national de danse dénommé Zouglou Dance Festival.
« En ma qualité d’inspirateur de la célèbre émission spectacle Variétoscope de la RTI, je puis assurer qu’il s’agit-là d’un événement porteur dont la caravane va drainer, à travers le pays, des foules immenses et susciter un énorme engouement dans tous les milieux de consommateurs » a souligné GTB.

Le rêve qu’il a fait de la réalisation de ce Zouglou Dance Festival va jusqu’à la création d’une comédie musicale où tous les ingrédients à savoir, chant, danse, musique et vêtement seront montrés sous la diligence d’un professionnel en la matière, M. Georges Momboye, chorégraphe international.

Rappelons que Georges Taï Benson a produit à son actif le premier album d’Alpha Blondy. Il a également produit Gadji Celi, Daouda, créé l’orchestre de la RTI.

Source:news.abidjan.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *