A la Une, Pays

L’humour Africain à la conquête du monde à Paris

humour à parisParis a ri ce week-end avec le tout premier plateau constitué des comédiens venus de 4 pays d’Afrique «sans visa».

C’est 1350 passionnés de l’humour du continent de Jean Michel Kankan qui sont venus les 19, 20 et 21 Mai, à l’européen situé dans le 17ème arrondissement de Paris vivre le premier plateau d’humour 100% africain intitulé SANS VISA. Sur la scène  Mamane, Omar DEFUNZU, Charlotte NTAMACK, DIGBEU et GOHOU Michel. Respectivement originaire du Niger, Gabon, Cameroun et de la Côte d’Ivoire, ils ont fait pleurer de rires le public, chacun avec l’accent de son pays d’origine sans contrefaçon.

Pendant trois jours Ils ont partagé 25 minutes de scène chacun, soit deux heures de temps pour chaque journée. Dans un registre d’humour affiliatif à tous, chacun a su apporté sa touche pour stimuler les applaudissements et les rires des spectateurs. Mamane dans un style comique d’autodérision, a parlé des effets négatifs de la conférence de Berlin sur l’Afrique, le mouvement migratoire et la longévité au pouvoir des chef d’État africain à l’instar de Paul Biya qu’il présente comme étant Highlander.

DIGBEU  et Omar ont emprunté le comique de caractère pour parler des problèmes  vécu au quotidien par le genre masculin. Le premier dans ce style donnes les conseils aux hommes pour trouver une bonne cavalière, car le genre de femme peut être défini par la coiffure et le signe astrologique. Le second dans le même style fait allusion aux comportements des candidats à la demande de visa à l’ambassade de France, leurs comportements une fois arrivé à Paris. Et par la suite il fait allusion à certaines compagnies aériennes d’Afrique. Charlotte NTAMACK, la seule princesse du groupe actuellement, s’inscrit dans le même style que GOHOU Michel: l’Héroïco Comique. La fille Bassa du Cameroun dans ce style mets à nu le grand danger auquel les femmes font face au quotidien, en donnant les techniques et méthodes pour affronter la situation.

GOHOU qui clôturait la scène chaque fois pendant les trois jours s’est mis dans le costume d’un candidat qui passe l’interview de demande de visa face à un agent consulaire. Pendant les deux heures que durait le passage des cinq humoristes au cours des trois jours, la vibration des applaudissements et la musique du rire des spectateurs se répétait à l’intervalle de quelques secondes. À la sortie de l’Européen situé au 5 Rue Biot, le public constitué de la mixité des races que l’on retrouve sur la place parisienne à exprimer toute sa satisfaction. « un grand rendez-vous qui nous à permis de voir en live les stars de l’humour d’Afrique sur une scène haute de gamme à moindre coût» nous confie Nafira partir de la banlieue parisienne de saint Denis pour venir vivre le spectacle. Pour les organisateurs dont Mamane de Gondawana  City Productions, il était temps que l’humour africain vas à la conquête du monde, en se hissant au même sommet que les musiciens et les footballeurs de ce continent. Il rajoute en disant que c’est le début de la tournée européenne car l’étape parisienne n’étais qu’un test, Gondwana City compte fouler aussi le sol américain et asiatique pour rencontrer sa diaspora avec toute la troupe du parlement du rire. Coproduit par Dark Smile Productions de Jeremy Ferrari, le spectacle sans visa a été pour beaucoup de participants un moment de détente, de relaxation, et d’information par l’humour. Le prochain rendez-vous sera pour le premier trimestre 2018.

Source:culturebene.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *