A la Une, Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Mode

Mode: Awa Sanoko, la nouvelle babi girl des podiums

aw sanokoÀ Abidjan, le milieu de la mode ne jure que par Awa Sanoko, nouvelle sensation des podiums. Le mannequin, qui est de tous les shows, compte bien se faire un nom à l’international.

C’est lors du festival N’Zassa Mode, en mars à Abidjan, que Jeune Afrique a repéré le modèle ivoirien de 22 ans. Un visage pas tout à fait inconnu : depuis 2015, Awa Sanoko est l’ambassadrice sur le continent de la marque de cosmétiques italienne Glam’s Make Up. Peau ébène et cheveux courts, la sylphide prône la beauté noire au naturel et en a fait sa marque de fabrique. « Mon teint très foncé a été un atout. Cette campagne m’a ouvert beaucoup de portes dans la publicité », reconnaît la jeune femme, qui compte parmi ses icônes Grace Jones et Alek Wek.

Mon teint très foncé a été un atout
Awa Sanoko est à l’aise devant l’objectif comme sur les podiums, mais se révèle timide en dehors des projecteurs. Son charisme et sa simplicité lui ont permis de remporter en 2014 le concours Elite Model Look Central and West Africa, très prisé des jeunes pousses du mannequinat. Depuis, elle officie en free lance. Un gage de liberté pour cette polyglotte, ex-étudiante en linguistique, qui envisage une carrière….LIRE LA SUITE

Abidjan, le milieu de la mode ne jure que par Awa Sanoko, nouvelle sensation des podiums. Le mannequin, qui est de tous les shows, compte bien se faire un nom à l’international.

C’est lors du festival N’Zassa Mode, en mars à Abidjan, que Jeune Afrique a repéré le modèle ivoirien de 22 ans. Un visage pas tout à fait inconnu : depuis 2015, Awa Sanoko est l’ambassadrice sur le continent de la marque de cosmétiques italienne Glam’s Make Up. Peau ébène et cheveux courts, la sylphide prône la beauté noire au naturel et en a fait sa marque de fabrique. « Mon teint très foncé a été un atout. Cette campagne m’a ouvert beaucoup de portes dans la publicité », reconnaît la jeune femme, qui compte parmi ses icônes Grace Jones et Alek Wek.

Mon teint très foncé a été un atout
Awa Sanoko est à l’aise devant l’objectif comme sur les podiums, mais se révèle timide en dehors des projecteurs. Son charisme et sa simplicité lui ont permis de remporter en 2014 le concours Elite Model Look Central and West Africa, très prisé des jeunes pousses du mannequinat. Depuis, elle officie en free lance. Un gage de liberté pour cette polyglotte, ex-étudiante en linguistique, qui envisage une carrière….LIRE LA SUITE

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *