A la Une, Océan indien

L’Océan Indien à l’honneur au festival Rio Loco ( vidéos)

rio loco

Le festival Rio Loco tiendra sa 22e édition du 15 au 18 juin à la Prairie des Filtres (Toulouse, France). Les musiciens de l’Île Maurice, Madagascar, Zanzibar, La Réunion, Madagascar, Mayotte, Rodrigues et Seychelles y sont invités.

Surnommé « le roi du Salegy », Jaojoby, chanteur malgache de 61 ans, a confirmé sa participation à Rio Loco. En 45 ans de carrière musicale, Jaojoby a fait le tour du monde : Portugal, Allemagne, France, USA, Canada.

En 1997, il était à Abidjan (Côte d’Ivoire) pour le Masa. Mila Anao est son dernier album sorti chez Buda Musiue en 2012.

The Dizzy Brains, le groupe de rock fondé par deux frères, Eddy et Mahefa Andrianarisoa, va mettre le feu au Rio Loco.

The Dizzy Brains – Anao Inona (Official Video) – YouTube
Image de prévisualisation YouTube

The Dizzy Brains a été censuré plusieurs fois par les autorités malgaches à cause de ses textes qui dénoncent la corruption, l’injustice, la précarité et l’insécurité dans la Grande Île.

Leur premier album Out of Cage est sorti en 2016. Le groupe a joué en avril dernier au festival libertalia à Antananarivo (Madagascar).

Menwar, le chanteur mauricien de la séga, est également programmé à ce grand rendez-vous musical. Actif sur scène depuis 1970, le musicien tourne beaucoup en France et a participé à plusieurs festivals dont  Africolor en 1992 et le festival des musiques  métisses à Angoulême en 2006. Son dernier album Ay ay lolo est sorti la même année.

Menwar – Ay ay lolo – AFH221 – YouTube
Image de prévisualisation YouTube
La Réunionnaise Christine Salem qui était récemment à Maurice pour un concert, est annoncé pour un spectacle inédit. « Christine a toujours mené sa poésie profonde et tumultueuse, enracinée dans la terre de ses ancêtres », extrait d’une biographie express publiée sur le site du festival Rio Loco.

Christine Salem – Mama Don’t Give Up (Clip Officiel) – YouTube
Image de prévisualisation YouTube

La maloya, un genre musical de l’Île de la Réunion, dont elle est la représentante, est à la fois une musique, une danse et un chant. « Cette musique insulaire et métisse, Christine Salem la glorifie superbement en la modernisant, en ouvrant sereinement les frontières du genre, avec intensité et générosité » (FIP Radio, 2016). Son dernier opus solo Larg pa lo kor est paru en 2015.
Les festivaliers auront aussi l’occasion de découvrir des stars telles que Grèn Sémé (Réunion), Kool Kreol Konektion (Maurice) et Damily (Madagascar).

Depuis sa première édition en 1995, le festival Rio Loco a invité plus de 3000 artistes : Johnny Clegg (Afrique du Sud), Didier Awadi, Youssou N’Dour et Daara J Family (Sénégal), Claude Nougaro (France), Rachid Taha (Algérie).

En 2012, Rio Loco a été dédié aux pays lusophones : Angola, Mozambique, Brésil, Cap vert, Guinée-Bissau, Portugal, Sao Tomé-et-Principe et Timor Oriental.

Plus de 100.000 personnes participent chaque année au festival Rio Loco.

Source:musicinafrica.net

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *