Egypte, Maghreb, Pays

Égypte: une amoureuse du ballet au « hijab »

balley

Être une ballerine en Égypte n’est pas commun. Mais, cela n’a pas empêché Engy el Shazly d’en devenir une, après avoir œuvré pour que son rêve d’enfance de devenir danseuse se concrétise.

À 27 ans, elle a finalement suivi des cours de ballet et malgré certaines critiques, elle continue de danser trois ans plus tard, tout en portant un hijab.

À l’aide d’une paire de chaussures de ballet usée et armée d’une détermination d’acier, Shazly exécute une pirouette dans l’histoire culturelle égyptienne.

“Bien sûr, je suis confrontée à des critiques. Les gens demandent comment fonctionnent un hijab et un ballet. Il y a des gens qui me soutiennent, mais il est naturel que tout le monde n’accepte pas ce que vous faites. Il y a des gens qui diront qu’il n’est pas approprié de porter un hijab, mais je parlerai de quelque chose – je ne parlerai pas de l’aspect religieux, mais je me suis engagée dans mes relations avec Dieu et j’ai aussi fait ce que j’aime sans perdre non plus.”

Au début, elle avait des réserves quant à se produire sur scène avec son hijab.

Mais après avoir participé au corps de ballet en Cendrillon et à la Valse des Heures en 2016 au Centre culturel russe, Shazly a compris que la religion ne l’empêcherait pas de réaliser un rêve d’enfance.

“Quand je suis allée à cet endroit, j’ai découvert que je pouvais monter sur scène quand je portais le hijab. Je porterai les mêmes vêtements que les autres. Je couvrirai mes cheveux d’un voile noir et le plus important, c’est que je n’ai pas l’air différent du reste de l‘équipe. J‘étais engagée dans le hijab et j’avais une robe à manches longues et, en même temps, j’ai fait ce que j’ai aimé et j’ai été dévouée à mon hijab”.

Engy el Shazly n’est pas sur le point d’abandonner son rêve. Pour elle, l‘âge et la religion ne sont pas des obstacles à son amour pour le ballet.

Pour l’heure, elle s’est fixée pour objectif d’améliorer sa performance, en attendant avec impatience d’ouvrir une école de ballet.

Source:fr.africanews.com

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *