A la Une, Cameroun

Cameroun: un autre prêtre trouve la mort dans des conditions mystérieuses

Augustine-NdiCe mercredi 07 juin 2017, un nouveau cas de décès vient d’être enregistré à Nguti, une localité du département de Kupe-Muanenguba, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Alors que les enquêtes  sur le décès brutal de Mgr Jean-Marie Benoit Balla, ne sont pas encore achevées, voici qu’un autre prêtre a rendu l’âme dans des circonstances mystérieuses.

Les témoignages recueillis sur place font état de ce que l’homme de Dieu a été retrouvé mort dans sa chambre dans des circonstances troubles. « Le matin, il n’est pas venu prendre son petit déjeuner au lieu habituel. Nous sommes allés le chercher. C’est ainsi qu’on a découvert son cadavre », explique une religieuse.

Ndi Augustine était un prêtre de l’Eglise catholique romaine. La quarantaine sonnée, il était en service dans une paroisse de Nguti.

Le décès du Père Ndi vient susciter des interrogations sur les causes des décès à répétition des hommes de Dieu, ces derniers temps au Cameroun. Après l’Abbé Djama, et Mgr Bala, cette nouvelle disparition de prêtre, est la troisième, en l’espace de trois semaines au sein de l’Eglise Catholique romaine au Cameroun.

C’est après avoir défoncé la porte de sa chambre, que l’on a découvert que le père Augustine Ndi était passé de vie à trépas. Tout ce que l’on sait du Révérend, c’est qu’il était un homme réputé pour son franc-parler dans ses homélies. Cela pouvait-il lui coûter la vie? S’agit-il d’une mort naturelle?

Pour l’heure, l’on ne peut dire exactement ce qui a tué ce prêtre qui était très dévoué dans l’accomplissement de sa mission évangélique. Seules les enquêtes établiront les causes exactes de ce nouveau cas de décès au sein de l’Eglise catholique romaine.

Source: Afrikmag 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *