Affaires, Côte d’Ivoire, Projets

Côte d’Ivoire: la Banque mondiale accompagne le développement des villes secondaires

Pierre-Franck-Laporte-1

La Banque mondiale a accepté apporter son soutien financier à la Côte d’ivoire. D’une valeur 120 millions $, les fonds sont destinés au financement du Projet d’infrastructures pour le développement urbain et la compétitivité des villes secondaires (PIDUCAS).

Le projet vise à créer un écosystème plus adéquat afin de rendre attractives certaines villes ivoiriennes.

« […] il faut un nouveau modèle de développement solidaire qui passe par un maillage de villes secondaires plus compétitives, en mesure d’étayer l’investissement, la croissance et la réduction de la pauvreté dans l’ensemble du pays. L’essor de ces centres économiques secondaires constitue l’une des priorités du nouveau Plan national de développement adopté par les autorités pour la période 2016-2020 », a déclaré Pierre Laporte, directeur des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire.

Les villes concernées par le PIDUCAS sont Bouaké et San Pedro (respectivement, deuxième et troisième agglomérations les plus compétitives parmi les 14 capitales de district en Côte d’Ivoire.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *