Afrique Centrale, Pays, Projets, Tchad

Tchad: Ciment d’Afrique inaugure une cimenterie

ciment inauguration

Le président tchadien, Idriss Déby Itno a présidé, récemment à N’Djamena, la cérémonie d’inauguration officielle d’une cimenterie construite par le Groupe marocain « Ciment d’Afrique » (CIMAF), filiale d’Addoha, avec une capacité de production qui s’élève à 500.000 tonnes par an.

Fruit de la coopération entre le Tchad et le Maroc, l’usine Cimaf-Tchad, située à la sortie nord de la capitale, a nécessité un investissement de l’ordre de 23 milliards de francs CFA (environ 39 millions de dollars), rapporte la MAP.

D’une capacité de production annuelle de 500.000 tonnes, extensible à un million de tonnes, la filiale locale de Cimaf Afrique, emploie aujourd’hui dans sa phase de production 200 Tchadiens avec un transfert total de compétences puisqu’ils ont été formés au Maroc.

La cimenterie de N’Djamena va produire du ciment de bonne qualité qui répond aux normes internationales et le prix du sac de ciment va être fixé à un prix abordable, a-t-on souligné lors de la cérémonie d’inauguration.

Présent dans une douzaine de pays d’Afrique de l’Ouest et du centre, le groupe marocain Cimaf veut garantir au Tchad la production de tout type de ciment de qualité, conforme aux standards internationaux, dans le strict respect des normes environnementales, en investissant dans la matière locale à travers l’exploitation des carrières du sud-ouest du pays, a-t-on souligné.
Le président Déby Itno a salué, à cette occasion, les mérites de la coopération Sud-Sud prônée par SM le Roi Mohammed VI.

La coopération Sud-Sud entre le Tchad et le Royaume du Maroc s’inscrit dans le cadre des échanges entre pays africains, en quête permanente de développement, a-t-il ajouté dans une déclaration à la presse, notant que la cimenterie de N’Djamena constitue, une bouffée d’oxygène pour ses compatriotes.

Le président tchadien qui s’est réjoui des objectifs atteints, a exhorté, le Groupe Cimaf à former, des jeunes Tchadiens dans bien d’autres domaines de coopération car l’Afrique, a-t-il dit, a besoin de la technologie marocaine.

De son côté, le PDG du Groupe Cimaf a indiqué que la cimenterie de N’Djamena est la première étape d’une forte coopération entre le Tchad et le Royaume du Maroc.

Source:fr.allafrica.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *