A la Une, Cameroun, Sports

Hugo Broos, Nkono et Eto’o jugent Fabrice Ondoa et André Onana

Etoo-filsLors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations, Fabrice Ondoa a été l’un des héros de l’équipe nationale du Cameroun. Malgré cette bonne performance, il attend toujours de voir sa carrière décoller en club. Pendant ce temps, André Onana a réalisé une très bonne saison avec l’Ajax Amsterdam. A l’équipe nationale, il doit se contenter du rôle de doublure.

« Ondoa reste le numéro 1, Onana sera le numéro 2 »

Pour Hugo Broos l’entraîneur Camerounais, même si Ondoa manque de temps de jeu, cela n’est pas un frein à sa carrière internationale. « Il n’y a aucune raison que la hiérarchie entre Ondoa et Onana change« , avait indiqué le Belge avant de poursuivre « Pourquoi voulez-vous que je change quand vous avez regardé la CAN d’Ondoa ? Ondoa reste le numéro 1, Onana sera le numéro 2« , a tranché le technicien belge. Mardi dernier, en donnant une chance à Onana contre la Colombie en amical (défaite 4:0), le gardien de l’Ajax n’a pas vraiment convaincu.

« Ondoa a un temps d’avance sur Onana »

Thomas Nkono quant à lui se réjouit de cette abondance de bons gardiens: « Pour le Cameroun, c’est une chance d’avoir deux grands gardiens. Parfois, c’est compliqué à gérer parce que cette situation peut engendrer des tensions si celui qui est sur le banc pense qu’il peut faire aussi bien que l’autre. Mais ça reste une bonne chose pour la sélection parce que chacun reste concentré et cherche toujours à donner le meilleur de lui-même. Celui qui joue donne tout pour ne pas perdre sa place« .

«  Ondoa est un gardien qui a eu des difficultés dans sa carrière, et qui n’a pas eu la chance de beaucoup jouer en club ». Mais sa capacité à répondre présent malgré son manque de compétition montre sa grande maturité et son esprit compétitif. Fabrice l’a démontré lors de la dernière CAN, et il a un temps d’avance sur Onana, qui a aussi d’énormes capacités et qui a fait de belles choses cette saison« .

« Que les gens n’essayent pas de vous opposer »

Samuel Eto’o, proche des deux jeunes portiers, a fait savoir à la télévision camerounaise : « J’ai dit à Fabrice et André : vous êtes deux grands gardiens, vous avez deux styles de jeu différents, vous devez apprendre l’un de l’autre. Vous avez la chance d’être des frères et cela devrait plutôt être un avantage. Que les gens n’essayent pas de vous opposer. »

Voilà qui devrait faire baisser la fièvre de la rivalité qui était de plus en plus grandissante entre Fabrice Ondoa et André Onana.

Source: Afrikmag

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *