A la Une, Affaires, Cameroun, Projets

Le port de Kribi accueille enfin son premier navire

port
Le Port autonome de Kribi a accueilli ce jeudi 22 juin son premier navire. Livré depuis 2015, le plus grand complexe portuaire d’Afrique subsaharienne a mis beaucoup de temps avant d’entrer en service.
Le port de Kribi est opérationnel, enfin ! Situé au sud du Cameroun, le nouveau port en eau profonde de Kribi, a accueilli ce jeudi 22 son premier navire. Les services compétents de la structure en ont fait l’annonce dès mercredi. Jeudi matin, un navire a accosté sur le plus grand port d’Afrique subsaharienne.
Il s’agit d’un bâtiment commercial de 26.000 tonnes qui doit charger de la biomasse issue des champs de la société Sud-Cameroun hévéa S.A.

Sauvé de la rouille

Signe que le port est opérationnel contrairement aux opérations de simulation des arrivées et départs des bateaux qui rythmaient son quotidien. Livré depuis 2015, le port semblaient voué à la rouille. Qu’y avait -il derrière ce blocage ? La mise en service avait été reportée à maintes reprises à cause d’un désaccord entre le Gouvernement camerounais et les consortiums adjudicataires des concessions pour la gestion des terminaux polyvalents et à conteneurs, notamment les consortiums Bolloré-Cma, Cgm-Chec et Necontrans-Kpm.

A plusieurs reprises, les autorités camerounaises ont annoncé l’ouverture du port dont les travaux ont englouti plusieurs milliards de francs Fcfa. Elles viennent enfin de tenir leurs promesses mais hélas l’attente a trop duré car les multiples reports de l’inauguration du port ont occasionné d’importants dégâts matériels.

Après avoir stagné pendant longtemps sur le site, deux remorqueurs acquis et réceptionnés depuis l’année 2014 par l’Etat du Cameroun sont tombés en panne entre temps. Un paradoxe qui a fait perdre plusieurs millions de dollars à l’Etat camerounais.

Une aubaine pour le Cameroun

A partir d’aujourd’hui, l’une des missions principales des gérants de ce complexe gigantesque est de rattraper sans doute le temps perdu et combler au plus vite le manque à gagner causé par le retard. Il se chiffrerait en milliards de Fcfa.

Financé par la banque chinoise Eximbank China, le port en eau profonde de Kribi, doté de 650 m de quais, dont 350 m pour le terminal à conteneurs et 265,5 m pour le terminal polyvalent selon le plan initial, a récemment subi des travaux d’extension d’un coût global de près de 700 millions de dollars. Ces travaux destinés à accroître la capacité d’exploitation du port ont été également financés par la même banque chinoise.

Longtemps attendue, la mise en service du complexe portuaire est un véritable motif d’espoir pour le Cameroun. En effet, le PAK qui dispose d’une capacité d’accueil de près de trois millions de tonnes devrait permettre d’exporter plus facilement les minerais exploités dans le pays.

Source : Afrique Latribune

A lire aussi :

Photo du profil de La Rédaction

À propos La Rédaction

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *