A la Une, Projets, Togo, Vidéos

AfricaRythms 2017: c’est parti !

CheikhAfricaRythms, l’un des plus grands festivals de musiques d’Afrique a ouvert ses portes ce 26 juin et ce jusqu’au 1er juillet prochain à l’institut français de Lomé au Togo.

Initié par Akcents Croisés, AfricaRythms est une plateforme de promotion et de célébration de la musique africaine. Cette édition qui marque les dix ans du festival sera aussi riche que les éditions antérieures.

« Le festival, outre les spectacles, s’engage dans une démarche de professionnalisation du secteur au travers de formations contribuant ainsi à renforcer les métiers de la musique au Togo », a confié au site sarafinazine, Sonia Gomadoh, l’administratrice du festival.

Deux grands spectacles et un atelier de formation destiné aux acteurs culturels en Régie de Spectacle et Management de carrière artistique avec à la clé un salon de la musique baptisé « Kiyekou » seront entre autres les activités phares de ce rendez-vous.

Cheikh N’Digel Lô (photo), John Arcadius, Matador, KanAa, Peewii et SitaraKlody sont les principaux artistes invités cette année.

Figure emblématique de la musique sénégalaise, Cheikh Lô sera la tête d’affiche de l’évènement. Son style musical, fusion entre le mbalax, le reggae et le Sukuss a fait de lui un artiste hors pair.  L’ancien protégé de Youssou N’Dour  » compte à son actif cinq albums. Il marquera de son aura cette dixième édition du festival AfricaRythms.

Image de prévisualisation YouTube

L’artiste béninois John Arcadius est également annoncé sur le festival. Héritier de la culture fon, il allie la tradition vodoun, le jazz et le pop pour créer des sonorités assez particulières.

Avec ses deux albums ( ndlrRéflection et Agada), il plongera les festivaliers dans les plus belles pages écrites sur la Négritude. Il échangera également avec ces derniers sur la problématique de la mobilité artistique Sud-Sud et la circulation des œuvres musicales africaines.

Image de prévisualisation YouTube

Le rappeur sénégalais Matador a aussi confirmé sa présence sur AfricaRythms 2017. Auteur de nombreux titres à succès dont   » Dolé  » ou encore Kanamou, l’artiste a fait plusieurs festivals notamment festival Kaayfecc dont il est l’un des parrains et FESTA2H pour ne citer que cela…Il sera sur scène le 30 juin lors de la soirée live 100% Musiques Urbaines.

Image de prévisualisation YouTube

Toujours lors de la soirée 100% Musiques Urbaines, les festivaliers auront le choix entre le punchlineur Peewii et le prodige de LSA Prod, KanAa . Les deux valeurs sûres du Hip Hop togolais, actuellement au meilleur de leur forme promettent un show inédit.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Sitara, la nouvelle étoile montante de la musique togolaise est aussi très attendue cette année. Pur produit du label Poq industrie, Sitara « …est belle, mais derrière son physique se cache une voix étonnante, langoureuse, inhabituelle et originale « , peut-on lire dans sa biographie sur le site de wadjoradio. Elle se produira le 1er juillet 2017 sur la même scène que John Arcadius et Cheikh Lô.

Image de prévisualisation YouTube

Pour rappel, la première de soirée du festival se tiendra le jeudi 29 juin à partir de 19h, avec Wood Sound du Bénin et Lord Carlos du Togo.

Depuis sa première édition, le festival AfricaRythms a invité des grands noms de la musique africaine à l’instar de LokuaKanza ( RDC), King Mensah (Togo ), Henry Dikongue ( Cameroun ), GangbeBrass Band ( Benin ) , Marema ( Sénégal )…etc.

Plus d’informations sur la page facebook d’ AfricaRythms ( www.facebook.com/FestivalAfricaRythms/ )

A lire aussi :

Photo du profil de Nicolas Louyah

À propos Nicolas Louyah

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *