A la Une, Afrique de l’Ouest, Pays, Projets

Afrique, le nouvel eldorado de la Chine

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

Un rapport du cabinet de conseil américain McKinsey publié ce 28 juin, montre que la Chine est de plus en plus présent sur le continent Africain.

Près de 10 000 entreprises chinoises opèrent sur le continent que ce soit dans le domaine de l’immobilier, de la construction, du commerce et de l’ingénierie.

Une étude menée dans huit pays du continent d’après le rapport révèle une montée en puissance de la relation sino-africaine. Durant la dernière décennie la croissance des investissements directs extérieurs (IDE) a atteint un taux annuel de 40%.

La présence des entreprises chinoises a eu un impact positif sur l’économie des pays africains en terme de modernisation, de nouvelles technologies et d’emploi.

« L’engagement chinois avec l’Afrique devrait s’accélérer », présage Kartik Jayaram, associé principal et co-auteur du rapport. Selon lui, les entreprises chinoises d’ici 2025 pourraient faire des recettes supplémentaires évaluées à plusieurs centaines de milliards de dollars.

Malgré ces multiples avancées, il reste selon le cabinet McKinsey plusieurs points à améliorer des deux côtés pour une collaboration et un développement éffectif à savoir:

– en valeur, seuls 47% des approvisionnements des entreprises chinoises proviendraient de sociétés africaines, qui pourraient davantage bénéficier des investissements chinois sur le continent ;

– en termes d’emploi, seuls 44% des postes de cadre seraient occupés par des Africains ;

– les principaux points négatifs pour les firmes chinoises sont la sécurité personnelle et la corruption ;

– du côté des managers africains, on cite la barrière de la langue et de la culture, mais également les violations du droit du travail et du droit de l’environnement par certains groupes chinois.

A lire aussi :

Photo du profil de Alice BERGS

À propos Alice BERGS

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *