A la Une, Afrique Centrale, Pays, Rwanda

Les jeunes au coeur du 1er Forum Africain de la santé

jeune santé

L’organisation mondiale de la santé et le gouvernement rwandais ont lancé ce mercredi 28 juin à Kigali le Forum africain de la santé. Par ce forum, les gouvernants africains lancent un appel aux investisseurs afin de redynamiser le secteur de la santé de plusieurs pays.

L’afrique dispose de talents et de jeunes qui peuvent booster le secteur de la santé afin d’offrir de meilleures conditions sanitaires aux populations.

En effet, plus de la moitié de la population dans une quinzaine de pays de la zone subsaharienne est jeune. Tous âgés de moins de 18 ans et facilement exposés aux maladies. Ce forum vient à point nommer pour décider des meilleurs condition sanitaires pour les africains.

Le premier ministre rwandais exhorte ses confrères à soutenir cet aspect essentiel à la vie qu’est la santé. « Être en bonne santé est la base de tout développement socio-économique, et sans cela, rien n’est possible. Pour cette raison, les pays africains doivent travailler ensemble, en partageant des expériences qui traduiront en réalité la vision 2063 en ses aspects santé et bien-être. Je demande à nos pays africains de mettre en place des stratégies pour les aider à mettre en œuvre les résolutions de ce Forum ».

La santé est la voie par excellence du développement et les jeunes surtout en bonne santé encore plus. Pour Dr Moéti directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, « L’Afrique a un avantage – à mesure que le monde vieillit, notre population devient plus jeune. Il existe tellement de potentiels pour exploiter cette vitalité et cette énergie en vue de créer des systèmes de santé répondant aux besoins de tous.

Mais, nous devons agir maintenant pour protéger leur santé en créant des services de santé adaptés aux jeunes et en encourageant des modes de vie sains. (…) Nous voulons que nos jeunes ne soient pas seulement des bénéficiaires des services, mais qu’ils soient également à nos côtés à la table de prise de décision au moment où nous nouons des partenariats entre tous les secteurs pour assurer un avenir plus prospère et durable pour tous en Afrique ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *