A la Une, Gabon

Bwalya prédit beaucoup de succès aux footballeurs africains – comment en profiter?

Bwalya

 

Le footballeur de l’Année 1988, Kalusha Bwalya est enthousiaste : les nouvelles stars du monde sportif ne se feront pas attendre!

Pendant sa visite à Gabon pour la finale du Championnat d’Afrique U17, l’ex joueur zambien a dit, que pour lui, l’avenir du sport africain paraît extrêmement positif et même « brillant ». Les équipes de jeunesse malienne, ghanéenne, guinéenne et celle du Niger, qui vont représenter le continent lors de la Coupe du monde U17 en octobre, ont montré une technique et du tempérament exceptionnels. « Le Ghana et la Guinée ont vraiment donné le rythme à la compétition finale », a remarqué Bwalya, qui est persudé, que toute équipe étrangère qui soit leur adversaire dans les matchs à venir, va s’affronter à un professionnalisme remarquable. 

 

Est-ce qu’il y a moyen de partager la gloire des jeunes sportifs?

 

Tous les supporteurs fervents et dévoués ne doivent pas tarder à miser sur son équipe préférée. L’Afrique d’aujourd’hui est non seulement le berceau des génies les plus brillants, mais aussi le paradis financier où tout est possible. Le gambling est parfaitement légal sur le continent, mais si vous souhaitez élargir vos horizons et augmenter les revenus, trouvez votre meilleur casino en ligne Quebec parmi les plate-formes les plus sûres du monde entier. Pourquoi c’est profitable? Parce que vous ne payerez pas d’impôts ni de taxes pour la somme reçue, vous pouvez gagner avec vos sportifs préférés et, enfin les supporter davantage.

 

Quelles sont les perspectives de la Coupe du monde U17?

Bwalya-2

Selon le Président de la Fédération de football de Zambie, les quatre équipes junior ont le niveau nécessaire pour – au moins – passer jusqu’à la demi-finale en Inde cette année.

La jeune équipe de Ghana semble assez expérimentée. C’est ce pays qui a gagné la Coupe deux fois en 1995 et 1999, et qui ont été finalistes deux fois de plus. La nouvelle équipe a beaucoup de caractère et un style de jeu très dynamique en plus.

Les sportifs maliens vont apparaître pour la cinquième fois dans la compétition mondiale. C’étaient leurs prédécesseurs qui ont failli remporter le prix en 2015. Vont-ils proposer un sort différent cette année?

La Guinée revient sur la pelouse après leur performance remarquable en 1985, où ils avaient quitté la compétition après la demi-finale. Et le Niger reste un candidat surprise, dont on ne sait qu’attendre, puisque ce sera la première fois, que ses footballeurs représentent le continent à un tel niveau. Les novices ont parfois plus de chance, n’est-ce pas?

A lire aussi :

Photo du profil de Roger ADZAFO

À propos Roger ADZAFO

Journaliste à Africa Top Success

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *