A la Une, Afrique de l’Ouest, Pays, Sénégal

Sénégal: vers une inter-profession pour assainir la filière mangue

mangue

En vue de limiter le gaspillage dans le secteur agricole, les acteurs de la filière mangue se sont réunis ce lundi à la chambre de commerce et d’industrie de Ziguinchor pour réfléchir sur la mise en place d’une interprofession mangue. Ceci, pour assainir ce secteur porteur « mais très mal organisé », rapporte l’APS.

Les fruits sont produits grande quantité au Sénégal, la majorité de ces délicieux fruits surtout les mangues pourrie avant leur exportation.

Seul 14% de la production est transformé au niveau local, ainsi, les acteurs responsables d’organisations de production, des organisations de femmes, des acteurs de la transformation, des opérateurs économiques et des partenaires techniques et financiers ont longuement échangé sur les opportunités qu’offrirait la mise en place d’une interprofession mangue.

Il y a trop de gaspillage, « c’est pourquoi nous voulons vite aller vers la création de l’interprofession avant fin 2017. La filière mangue est très désorganisée. Une interprofession permettrait aux acteurs de gagner de leurs activités (…) », a souligné Alioune Badara Seck commissaire aux enquêtes économiques au service régional de commerce de Ziguinchor.

Les acteurs ont identifié quatre collèges avant d’aller vers l’interprofession pour cette filière. Il s’agit du : collège des producteurs, collège des transformateurs,  collège des commerçants et celui des logisticiens (transporteurs).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *