Non classé

Macron: « Si on n’est pas heureux dans le F CFA, on le quitte, on crée sa monnaie… ou on la ferme »

MacronLe week-end dernier à Bamako au Mali s’est déroulé Sommet du G5 Sahel. Emmanuel Macron, le président de la Français était l’invité d’honneur du sommet. Celui-ci a piqué une crise de colère à l’encontre des dirigeants africains de la zone Franc qui menacent de quitter le FCFA.

Pour Macron, si on ne sent pas heureux avec le FCFA, on la quitte et on crée sa propre monnaie. Il demande également à ceux qui souhaitent rester de ne pas tenir déclarations démagogiques.

Ces derniers jours, certains chefs d’Etats de la zone FCFA, perçoivent cette monnaie comme le « mal absolu ». Plusieurs campagnes et déclarations plaident pour la sortie du FCFA. Face à ces déclarations, le président de la République de France a réagi et ce, avec colère.

A Bamako, lors du Sommet du G5 sahel, Emmanuel Macron a tenu à s’exprimé concernant les pays africains qui menacent de quitter la zone FCFA. «Si on se sent pas heureux dans la zone franc, on la quitte et on crée sa propre monnaie comme l’ont fait la Mauritanie et le Madagascar», a-t-il déclaré. Selon lui, au lieu de passer le temps à alimenter des polémiques inutiles autour du Franc CFA, les leaders des pays africains de la zone Franc gagneraient plutôt à poser des actes.

Le président Macron s’est également adressé à ceux qui souhaitent ne pas sortir du FCFA. « Si on y reste, il faut arrêter les déclarations démagogiques, faisant du FCFA le bouc émissaire de vos échecs politiques et économiques, et de la France la source de vos problèmes », ajoute M. Macron.

Pour rappel, lors d’un entretien accordé au journal Jeune Afrique peu avant le premier tour des élections présidentielles en France, Macron avait déjà dévoilé sa position face aux pays qui souhaitent sortir de FCFA.

« C’est un choix qui appartient d’abord aux africains eux-mêmes. Je note avec raison que les gouvernements africains restent, avec raison attachés aux deux espaces monétaires (Afrique de l’Ouest et Afrique Centrale) qui constituent la zone Franc CFA et qui contribue à la stabilité économique et à l’intégration régionale », avait déclaré le néo président de la France.

Source: imatin.net

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *