A la Une, Pays, Projets

Les femmes entrepreneures à l’honneur au G20

femme entrepreneuA la grande rencontre des puissances de ce monde (G 20), une nouvelle  disposition a été prise en faveur des femmes. Il s’agit de  mobiliser plus de 1 milliard de dollars en faveur des femmes entrepreneures dans les pays en développement.

Ivanka, la fille du président américain et la Chancelière Angela Merkel ont saisi l’occasion pour mettre un accent particulier sur la promotion de la femme.

Dénommé We-Fi (Women Entrepreneurs Opportunity Facility), le présent projet sera administré par le groupe de la Banque mondiale.

Ce fonds visent à booster les entreprises créées par les femmes notamment dans les pays en développement, afin qu’elles puissent accéder aux ressources dont elles ont besoin.

A l’échelle mondiale, il faut noter que 30 % des entreprises appartiennent à des femmes, souigne la Banque Mondiale. Et  pourtant, « 70 % des PME détenues par des femmes dans les pays en développement sont exclues par les établissements financiers ou ne sont pas en mesure de recevoir des services financiers assortis de conditions adéquates pour satisfaire leurs besoins ».

Pour Jim Yong Kim, le Président du Groupe de la Banque mondiale, « la démarginalisation économique des femmes est un facteur déterminant pour parvenir à la croissance inclusive nécessaire pour mettre fin à l’extrême pauvreté ».

We-Fi devrait donc faciliter l’épanouissement des femmes entrepreneures dans le monde et stimuler la croissance sur le plan économique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *