A la Une, Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Pays

CI: les femmes prennent le Taekwondo en otage

femme taekL’édition 2017 de l’Open International de Corée a tenu toutes ses promesses chez les sportifs Ivoiriens. Le Taekwondo ivoirien à travers ses athlètes et équipes engagés, a raflé une pluie de médaille.

Le drapeau ivoirien a été bien relevé à cette compétition qui a accueilli 3039 participants dont 582 officiels, 2457 athlètes pour la compétition individuelle et pour la compétition par équipe, 74 athlètes en hommes et 52 en dames repartis en deux poules.

Tous les athlètes ivoiriens sont rentrés au pays avec une médaille chacun. C’est l’occasion  pour cette jeune génération de témoigner la reconnaissance de toute la communauté des Taekwondo aux efforts inlassables fournis par tous ceux qui ont œuvré hier et aujourd’hui pour le développement et le rayonnement du Taekwondo ivoirien.

La Côte d’Ivoire a été appréciée et félicitée, et ça promet pour la suite. Le comportement des Ivoiriennes sur les aires de combat et le bon classement obtenu sont à la fois un grand hommage rendu à celui qui a fait découvrir le Taekwondo aux ivoiriens en 1968, Me. KIM YOUNG TAE.

On retiendra lors de ce formidable parcours la prestation des athlètes ivoiriennes. Elles ont su donné le meilleur d’elles mêmes.

A lire aussi :

Photo du profil de Alice BERGS

À propos Alice BERGS

Aucune information n'est fournie par l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *