Afrique de l’Ouest, Burkina Faso, Pays

BF/Développement agricole: un concours à l’endroit des journalistes

journaliste comAfin de lutter efficacement contre la faim et la pauvreté, la Fondation africaine pour les technologies agricoles (AATF),  a lancé le 14 juillet dernier au Burkina le prix OFAB 2017. Ce prix, premier du genre à l’échelle nationale et continentale vise l’excellence en journalisme sur les biotechnologies agricoles.

Il est destiné aux journalistes dont les œuvres contribuent à la promotion de technologies innovantes en matière de développement agricole.

Pour  le coordonnateur d’OFAB-Burkina, Dr Valentin Traoré, l’AATF compte  « encourager les médias dans la collecte des données, le traitement et la diffusion d’informations sur les avancées scientifiques et les résultats de la recherche agricole à l’endroit du grand public ».

Le concours est ouvert à tous les genres rédactionnels (journalistes nationaux ou étrangers, les free-lances et les bloggeurs) qui ont diffusés ou publiés en français ou en anglais des articles dans le domaine de la période allant du 1er janvier au 31 juillet 2017.

Les candidatures seront reçues à partir du 25 juillet prochain et ce jusqu’au 10 août 2017. Les trois meilleures œuvres journalistiques seront primées au cours d’une cérémonie le 1er septembre.

A l’issue de cette étape, « les trois lauréats (nationaux) bénéficieront d’un séjour en Ouganda où leurs productions seront en lice avec celles des lauréats d’autres pays africains pour un prix continental », conclut Dr Traoré. La bonne information peut contribuer à éradiquer la famine et la pauvreté de notre continent.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *