Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire, Mali, Pays, Sénégal

UE, le nouvel eldorado des mangues de l’Afrique de l’ouest

CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

Selon une étude réalisée par l’Agence sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) basé sur les données CIB de l’information des marchés,  l’exportation des mangues ouest africaines pourraient augmenter dans certains pays de l’Union Européenne.

Les exportations de mangues de l’UE ont augmenté de 5,1 % (de 387 000 à 407 000 tonnes) en 2013 avec une importation conséquente dans tous les pays. Ainsi, les approvisionnements provenant de pays extracommunautaires se sont renforcés entre 2012 et 2013 pour les volumes venant du Pérou (plus 28%) et des pays d’Afrique de l’Ouest (plus 20%), la Côte d’Ivoire en tête, suivie du Sénégal et du Mali.

D’après la base de données CBI, quatre séries de marchés européens sont plus prometteurs pour les mangues ouest africaines. La Belgique et les Pays-Bas en tête, tous deux de gros importateurs, suivi de la France et de l’Allemagne qui augmentent lentement leurs importations directes de mangues d’Afrique de l’Ouest. Le Royaume Uni vient en troisième position dans la série, suivi de l’Espagne et la Suède. Ces derniers sont les marchés les plus prometteurs avec un montant par habitant plus important et des importations de mangues en augmentation.

Presque tous les pays de l’UE sauf (l’Italie et le Portugal) sont tous prometteurs pour la consommation des mangues.

Toutefois, souligne l’étude, ces exportateurs africains doivent « se conformer aux strictes réglementations européennes ». Les fruits sont très bénéfiques pour la santé et ces exportations apporteront un nouveau souffle aux marchés africains.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *