A la Une, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Sports

Football: Aristide Bancé très en colère contre la Fif. Explications

cote-d-ivoire-transfert-aristide-bance-proche-de-signer-a-l-as-tanda-782-actu

Aristide Bancé, l’ex joueur de l’Asec mimosas, désigné meilleur joueur de la ligue 1, le championnat de football en côte d’Ivoire, n’est pas content de la fédération ivoirienne de football (FIF). L’attaquant burkinabé a tenu à le faire savoir à Sidi Diallo et son équipe.

Aristide Bancé vs fif: de quoi s’agit-il?

Tout est parti du trophée de meilleur buteur de ligue 1. Aristide Bancé se plaint du fait que la fif n’ait pu prendre la peine de retirer l’étiquette du prix affiché sur le trophée. En effet, il est inscrit 24900 FCFA, chose que le buteur considère comme un manque de respect vis à vis du football ivoirien en général, et de sa personne en particulier.

« Pour moi, un prix obtenu à la suite d’une compétition va absolument au-delà des dimensions matérielles. Mais derrière ces considérations, les structures ne devraient pas marcher non plus sur LE RESPECT, surtout quand nous sommes dans un contexte de football de Ligue 1 qui constitue une vitrine importante dans l’image d’un pays.
J’aurais accordé plus d’estime à un prix verbal qu’à un soulier « d’or » en pacotille dont les offrants n’ont même pas pris la peine d’en retirer l’étiquette sur laquelle est mentionné le lamentable coût en CFA.
La bague qu’on donne à sa fiancée n’est pas de la camelote.
Le Soulier attribué au meilleur buteur, même s’il n’est pas vraiment en or, ne devrait pas non plus être en aluminium. » 
a décrié le nouveau sociétaire du club égyptien de Al Masry. 

Oscar ou Brocard?

La réaction du joueur a été relayée à grande vitesse sur les réseaux sociaux du pays, notamment sur facebook.

Avouons le, la Fédération ivoirienne de football a raté son coup. Avait-elle agit expressément? Etait-ce une erreur? Moins qu’un Oscar, son geste ressemble plus à un brocard, une moquerie à nul pareil.

trophée meilleur joueur..

Quelles que soient les motivations, elle a fait preuve d’un amateurisme criard dont les conséquences peuvent être lourdes pour le football local. La saison 2016-2017 de ligue 1 de football, le championnat ivoirien a pris fin avec le sacre de l’Asec Mimosas. Le club jaune et noir s’est adjugé son 25e titre de champion, au terme de 26 journées de football riches en rebondissements.

Lors de la cérémonie des « OSCARS », récompensant les meilleurs acteurs de la saison, Aristide Bancé avait remporté le trophée de meilleur buteur avec 13 buts, et celui de meilleur joueur de la compétition. Le natif d’Adjamé, nord d’Abidjan, s’est vu attribué également le prix spécial de la Ligue Professionnelle de Football (LPF).

Source : Afrikmag

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Carlos DJAGO

    Tu as plainement raison même si on t’appellait pour t’annoncer cela aurait était mieux . Laisse ça mon champion tu as prouver au monde entier ke tu es 1 vrai pro les gens te critiquait prummm il l’ai finit tu as prouver depuis combien d’années l’ASEC n’es pas champion je suis mimos je te kiff bonne chance dans ton nouveau club tu as ma bénédiction brave ……….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *