A la Une, Mali

Diaba Sora: la vérité sur la fortune de la « Kim Kardashian africaine »

Diaba SoraQue n’a t’on lu ou entendu sur cette célèbre femme Malienne. Sanslimitesn.com, qui a enquêté sur la sublime créature est en mesure de révéler tout, avec un T sur elle sans emphase ni compassion. Révélations !

Elle respire constamment de fraîcheur. Son beau visage, au teint éclatant, la rend rayonnante. Ses séduisantes joues mettent en valeur son nez aquilin qui se pince lorsqu’elle est inquiète. Les nuages orageux de ses sourcils surplombent le lac de ses yeux de biche.

Quand elle sourit, ses lèvres charnues laissent apparaitre des dents d’un blanc étincelant. Bref, Diaba a un corps de déesse. Elle en est consciente et cela lui confère énormément de fierté et d’assurance.

Lorsqu’elle s’exprime, son « public » d’inconditionnels tous âges, tous sexes confondus la dévore des yeux et boit ses paroles.

Quand elle se déplace, elle laisse sur son passage une odeur suave et envoûtante.

Il nous revient de ses proches que la sublime créature est sportive, elle a le pied sûr. Du haut de ses longues jambes, son visage qui ressemble à la légendaire poupée Barbie s’adoucit et s’anime en un sourire jovial. Dakarposte a pu glaner que cette femme à l’air malicieux « est décidée ». Autrement dit, quand elle décide de faire une chose rien ne peut l’empêcher. Décrite battante, elle ne connait pas de demi-mesure.

Et, c’est révéler un secret de polichinelle de dire que tous ceux qui la découvrent ne résistent pas à son charme. Elle est belle et elle le sait !

Mais, une de ses connaissances nous souffle que Diaba a fait sienne de cette maxime: « La beauté n’est pas qu’une histoire d’apparence physique : la beauté est le reflet de l’âme, elle déborde du cœur ».
Bien gâtée par Dame Nature, Diaba est dotée de fesses on ne peut plus plantureuses. Qui font saliver. Elle a de quoi figurer dans la fameuse enquête annuelle pour la chaine Britannique des magasins dite « The ORIGINAL FACTORY SHOP ». Il s’agit en fait d’une enquête faite auprès de 2000 britanniques invitées à voter pour établir le classement des femmes aux belles fesses. Comme chaque année, un sondage est réalisé. Et si Diaba Sora en faisait partie, elle remporterait certainement la timbale.

Elle n’a rien en tout cas à envier à la célèbre Kim Kardashian. Surnommée ainsi par certains de ses fans, « Diaba Sora lui ravi même la vedette » glisse Y…une amie de la célèbre Malienne. Qui nous souffle que Diaba Sora est en réalité un surnom que lui ont donné des griottes Maliennes. A l’en croire, Diaba Sora était le nom attribué à une femme Jinn, qui a mystérieusement disparu. Belle à damner le plus irréductible des Ayatollah, elle distribuait beaucoup d’argent aux griots et aux nécessiteux.
Aussi, bizarre que cela puisse paraitre, celle-là aussitôt revenue au Mali ressemble étrangement à la femme Jinn à la légendaire générosité qui s’est éclipsée depuis des années.

Il nous revient qu’une griotte l’a surnommée ainsi lors de sa première apparition dans une des fameuses soirées Sumu à Bamako.

De nos recoupements, il ressort que Diaba Sora est une femme d’affaires qui a longtemps vécu aux Usa. D’ailleurs, elle était partie au pays de Trump aux fins d’y poursuivre ses études. Loin d’être une tête de linotte, Diaba est diplômée en droit entre autres parchemins. Assez liquide depuis son séjour au pays de Trump, Diaba, qui s’était entre temps mariée avec un richissime industriel a fini par rentrer au Mali avec sa soeur. A Bamako où elle vit dans une luxueuse villa de, tenez-vous bien… 1000m2, Diaba s’est investie, loin des indiscrets, dans l’immobilier et l’import export. Elle se rend souvent à Dubaï d’où elle a ses fournisseurs. D’ailleurs, elle est surnommée « la meilleure cliente africaine en or ». Fashion victim à l’image de nombre de femmes, Diaba a lancé sa propre griffe vestimentaire dénommée SORA’S FASHION.

Toujours entre deux avions, la belle Diaba Sora mène grand train. Elle croque la vie à pleines dents. Elle ne boude jamais son plaisir. Autrement dit, elle profite des bonnes et belles choses de la vie. De Y…, sa copine sénégalaise, elle lui a confié que « l’enthousiasme et la joie feront renaître l’enfant qui est en vous ». Pour ainsi dire que Diaba est une femme libre, capable d’aimer et de s’émerveiller comme une enfant. Elle trouve, nous souffle t’on, la joie dans les choses simples et sait mesurer la juste valeur de chaque chose.

Diaba est de cette race… racée de mortels qui protègent, écoutent et cherchent le bien-être de sa famille, ses proches, ses amis et sympathisants. « Sociable, elle fait beaucoup dans le social sans tambour ni trompette » fait savoir Y… à qui elle conseille souvent de rester humble. « Elle m’a une fois dit: ma copine, tes actions reflètent ton âme. Parle mais sache écouter. Efforce toi d’avoir de l’empathie, sache quand donner un conseil ou ne rien dire. Tu peux commettre des erreurs, mais tu dois toujours essayer de faire ce qui est juste. »

Quid de ce ministre sénégalais qui lui aurait proposé dix millions de nos pauvres sous dévalués juste pour passer une nuitée avec elle? « Diaba en a souffert, beaucoup même. C’est une personne réfléchie. Lorsque je l’ai interpellée sur cette affaire, elle m’a juré sur tous les saints qu’elle n’a jamais dit ça et ceux qui ont véhiculé cela lui ont causé beaucoup de tort, mais Dieu est grand, elle laisse tout entre les mains d’Allah, l’Omniscient, qui jugera ».

Source: Dakar Flash

 

A lire aussi :

Aucun commentaire accepté

Les commentaires sont déactivés. Vous ne serez pas en mesure de poster un commentaire dans cet article.