A la Une, Afrique de l’Ouest, Pays, Sénégal

Législatives au Sénégal: la proposition de Macky Sall qui enflamme la toile

 

Macky SallA quelques jours des élections législatives au Sénégal, presque 70% des cartes d’électeurs ne sont pas encore distribuées.

Pour remédier à cette situation et permettre à tout citoyen en age de de voter d’accomplir son devoir civique, surtout dans la transparence, le président de la République sénégalaise a soumis au conseil quelques alternatives ci-dessous tiré de sa note :

« (…) Au regard des lenteurs notées dans le retrait des cartes d’identité biométriques, le Président de la République a saisi le Conseil constitutionnel, par lettre en date du 24 juillet 2017, conformément à l’article 72 de la Constitution, sur la possibilité que les électeurs n’ayant pu retirer leur carte puissent voter aux élections législatives du 30 juillet 2017 avec l’une des pièces suivantes: une carte d’identité nationale numérisée, une carte d’électeur numérisée, un passeport, un permis de conduire, un document d’immatriculation pour les primo-inscrits non détenteurs d’un des quatre premiers documents administratifs », a proposé le Président de la République qui a réaffirmé « son attachement sans réserve à l’organisation d’élections transparentes, libres et démocratiques ».

Cette déclaration de Macky Sall, une fois rendue publique, a fait rire plus d’un internaute. Certains ont même poussé le bouchon en demandant au président s’ils pouvaient aussi voter avec leurs cartes d’étudiant, d’association, leurs factures d’électricité ou encore leur extrait de naissance.

Toutefois, le Conseil à qui revient la décision finale, ne s’est pas encore prononcé sur cette proposition du chef de l’Etat.

Rappelons que les élections législatives sont prévues pour le 30 juillet de cette année.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *