A la Une, Afrique Australe, Angola, Pays

Elections: l’Angola accueillera finalement une « petite » mission de l’UE

Dos santosLes autorités angolaises ont finalement fait une concession en matière d’observation pour les élections générales du 23 août prochain.

Une mission de quatre personnes sera envoyée par l’UE. Une source diplomatique européenne à Luanda, sous couvert d’anonymat confiait à l’AFP que “l’UE va seulement envoyer une petite mission d’experts pour marquer sa présence en Angola pendant le processus électoral”.

“On ne peut pas vraiment parler d’observateurs, seulement d’experts. Une vraie mission d’observateurs c’est 200 personnes”, a-t-il expliqué.

Il y a de cela un mois, les autorités avaient formulées un refus catégorique sur l’envoi des experts de l’UE.

Pour le ministre angolais des Affaires étrangères, Georges Chicoty, qui déclarait en juillet dernier que « nous ne nous attendons pas à ce que quiconque nous impose sa façon d’observer les élections et nous donne des leçons », il faudrait que l’UE, partenaire important, marque par sa présence et accompagne l’Angola sur le chemin du développement et de la démocratisation.

Rappelons que ces élections sonnent le glas du règne du président José Eduardo dos Santos au pouvoir depuis 38 ans.

Le président sortant a renoncé à sa propre succession laissant ainsi la place à son dauphin, Joao Lourenço, tête de la liste du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), le parti au pouvoir.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *