A la Une, Sports

Exclu/Usain Bolt :  » Je n’ai jamais reculé face à un défi « 

usain-boltUsain Bolt, l’homme le plus rapide de la planète raccrochera les baskets après les prochains championnats du monde d’athlétisme de Londres. A quelques jours de l’ultime compétition de sa carrière, le sprinter jamaïquain a tenu une conférence de presse mercredi au cours de laquelle, il explique pourquoi il a décidé de prendre sa retraite après 15 ans de carrière.

« Il est temps pour moi de ralentir un peu. Je pouvais décider plus tard si je veux reprendre mais là je veux pouvoir me détendre. J’ai tant accompli dans ma carrière, je pense que ça suffit ».

« C’est simple, je veux etre un des grands. Quand les gens parleront des grands sportifs, je veux en faire partie. Je veux que les gens disent oui Usain Bolt était un des plus grands sportifs, toutes disciplines sportives confondues ».

Vous pensez que vos records vont être battus ou qu’ils tiendront à jamais? 

Je n’ai vu personne dans cette génération capable de les battre. Dans dix ans peut-etre. Mais pour l’instant, mes records sont en sécurités.

Que pensez-vous des scandales de dopage qui entachent l’Athlétisme ? 

Ces athlètes doivent comprendre que s’ils continuent, notre sport peut mourir et qu’ils n’auront alors plus de travail.

Si je suis ici, c’est que je suis en pleine confiance. Je suis prêt à partir. Mon entraîneur croit en moi. Je suis en pleine possession de mes moyens. Je fait le plein de ma confiance.

Pourquoi ne pas courir le 200 mètres ?

Courir un 100 mètres est plus simple. Tout simplement. S’aligner sur 200 mètres demande beaucoup de travail.

Le problème c’est que j’ai perdu un proche récemment et ça devenait compliqué de travailler le 200 mètres.

Ce ne n’est pas une histoire de concurrence. Je n’ai jamais reculé face à un défi.

Je vis pour courir face aux meilleurs. C’est ce que je veux, ce qui me motive.  Plus vous courez vite. Plus vous voulez rivalisez avec eux.

Je ne peux pas courir plus vite. Lorsque j’ai battu le record du monde, je ne me suis pas demandé si je pouvais aller plus vite.

Une fois, mon entraîneur m’a dit que j’avais sous-performé. C’est le seul qui le sait de toute façon. J’espère que mes records ne seront jamais battus.

Aucun athlète ne souhaite voir ses records brisés dans leur vie. Je veux pouvoir me vanter auprès de mes enfants et leur dire que je suis le meilleur.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *